Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

Riccardi Andrea: revue de presse

change language
vous êtes dans: home - news contactsnewsletterlink

  
21 Octobre 2011 | MOSCOU, RUSSIE

Moscou (Fédération de Russie) : lors du congrès sur le thème “Une ville plus humaine : un regard sur les sans domicile fixe”, une série de propositions pour améliorer les conditions de ceux qui vivent dans la rue

 
version imprimable

Convegno senza fissa dimora Mosca (Russia) organizzato dalla  Comunità di Sant'EgidioMardi 18 octobre, à Moscou, dans la salle des conférences de l'Institut pour l'Europe de l'Académie des sciences russe, a eu lieu le congrès sur le thème "Une ville plus humaine : un regard sur les sans domicile fixe”, organisé par les “Amis de la Communauté de Sant’Egidio”.

L'objectif de la conférence était de réunir les représentants des institutions, de la société civile, du monde de la culture et des organisations religieuses autour du sujet brûlant que constitue la situation des sans logis.

Dans toute la Russie, et surtout dans les grands centres urbains, on estime que le nombre de personnes sans domicile fixe qui vivent dans la rue se situe entre 500 000 et un million. Il s'agit d'un véritable peuple de personnes qui se sont retrouvées dans la rue pour différentes raisons, parmi lesquelles l'effondrement de l’Union sovétique auquel ont succédé une privatisation sans scrupules des logements dans les années 1990, le démantèlement du système social, la crise économique de ces dernières années qui ne semble pas passer.

200 personnes environ ont participé au congrès, avec la présence significative de représentants de différentes institutions fédérales russes (Ministère de la santé et du développement social, Ministère du travail, Ministère de l'Intérieur, département fédéral pour l'immigration, ombudsman pour les droits de l'homme) tout comme celle des réalités administratives et sociales de la Commune de Moscou, en particulier des structures qui assistent les sans domicile fixe (centres d'hébergement de nuit, centres de jour, structures de réhabilitation, etc.).

Plusieurs facultés de sociologie et de sciences sociales des universités moscovites ont envoyé des délégations d'étudiants. La presse et les médias locaux ont couvert l'événement.

Après les salutations du nonce apostolique en Fédération de Russie, Mgr Ivan Jurkovic, et du premier secrétaire de l'ambassade italienne à Moscou, Francesco Barbaro, sont intervenus :

  • Ol'ga Viktorovna Samarina, directeur du département pour l'organisation de la défense sociale de la population du Ministère de la Santé et du développement social de la Fédération de Russie
  • Sergej Michailovič Logunov, vice-directeur du département pour la défense sociale de la population de la ville de Moscou
  • Père Michail Potokin, président de la Commission pour le service ecclésial et la charité de l'éparchie de Moscou
  • Sergej Nikolaevič Smirnov, universitaire, directeur de l'Institut pour les politiques sociales et les programmes socio-économiques à l'école supérieure d'économie
  • Alessandro Salacone, Communauté de Sant'Egidio
  • Il'ja Kuskov, directeur du secteur pour le travail avec les sans domicile fixe du Département synodal pour la charité et le service social
  • Natal'ja Markova, Amis de la Communauté de Sant'Egidio

Le vice-ministre de la santé et de développement social a envoyé une lettre de salutations aux participants.
Pour la première fois, dans une conférence de ce type à Moscou, il a été demandé aux orateurs au début des travaux de ne pas utiliser le mot “bomž” (acronyme de “sans domicile fixe”), qui, dans la langue russe, a aujourdh'ui une valeur extrêmement péjorative et disciminatoire, bien qu'il soit communément utilisé dans le langage courant. Il ne s'agissait pas seulement d'un détail technique : l’utilisation de ce sigle est le signe d'un sentiment diffus dans la société qui relègue les pauvres aux marges, surtout ceux qui vivent dans la rue.

Le congrès, en effet, comme tous les services des “Amis de la Communauté de Sant’Egidio”, avait pour objectif de parler des sans domicile fixe avec un regard différent du regard habituel, humain, pour contribuer à constuire un discours culturel nouveau sur les personnes qui vivent dans la rue.
Les
“Amis de la Communauté de Sant’Egidio”, à la fin de la conférence, ont présenté aux représentants des institutions des propositions concrètes pour améliorer la situation de ceux qui vivent dans la rue :

- abaissement du seuil pour l'accès aux structures d'hébergement et de soins ;
- obligation d'assistance médicale d'urgence même pour les citoyens sans papier ;

- création de petits centres de jour pour se laver dans des zones facilement accessibles de la ville ;
- ouverture nocturne des lieux publics pendant les mois hivernaux, pour éviter que ceux qui vivent dans la rue ne meurent de froid ;
- lancement d'une campagne de sensibilisation auprès de la population sur les sans domicile fixe ;
- création d'un comité consultatif sur les problèmes de ceux qui vivent dans la rue composé de représentants des institutions et des organisations qui travaillent avec les pauvres ;
- suppression du sigle “bomž” (acronyme de “sans domicile fixe”) des documents officiels et utilisation d'un nouveau terme qui ne soit pas un terme péjoratif dans la langue courante.


 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
7 Décembre 2016
LONDRES, ROYAUME-UNI

A Londres, il existe une table dressée pour les pauvres ; elle s’appelle « Our Cup of Tea ». La vidéo de la BBC

IT | EN | DE | FR
15 Novembre 2016
MILAN, ITALIE

Le Jubilé des pauvres de Milan : « j’ai compris qu’il y avait aussi une place pour moi dans l’église »

IT | ES | DE | FR
11 Novembre 2016

Jubilé des exclus. Sant’Egidio : le pape est leur ami

IT | ES | FR
26 Octobre 2016
NAPLES, ITALIE

Le cabinet médical de Sant’Egidio pour les Roms et personnes sans domicile de Naples fête ses dix ans

IT | FR
5 Septembre 2016
ROME, ITALIE

La maison de la miséricorde ouvre ses portes : "enfin, une vraie maison !"

IT | FR | HU
9 Juin 2016
ROME, ITALIE

Richard Gere au restaurant pour les pauvres de Sant’Egidio : « Honoré d’être là où les personnes prennent soin des personnes »

IT | ES | FR | RU | HU
toutes les nouvelles
• IMPRIMER
7 Décembre 2016
Il Secolo XIX

Spettro povertà, l'aiuto riparta dalle periferie

1 Décembre 2016
Il Piccolo

«Chi chiede l'elemosina è vittima di pregiudizi»

29 Novembre 2016
Il Messaggero

Piano freddo in ritardo, l'allarme dei volontari: «Nessuna convocazione»

22 Novembre 2016
Giornale di Sicilia

«In difficoltà soprattutto gli anziani che per anni hanno aiutato figli e nipoti»

20 Novembre 2016
Vatican Insider

Alla scuola dei poveri della strada

13 Novembre 2016
Avvenire - Ed. Milano

I clochard alla Porta Santa «Nessuno è buono da solo»

tous les communiqués de presse
• DOCUMENTS

La GUÍA "DÓNDE comer, dormir, lavarse" 2016

tous les documents
• LIVRES

Rapporto sulla povertà a Roma e nel Lazio 2012





Francesco Mondadori

Keerpunt





Lannoo Uitgeverij N.V
tous les livres

PHOTOS

177 visites
tous les médias associés

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri