Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

Riccardi Andrea: revue de presse

change language
vous êtes dans: home - news contactsnewsletterlink

  
8 Août 2012

Communiqué de presse

L'exécution de Marvin Wilson, handicapé mental, au Texas. Un surcroît d'horreur qui permet néanmoins de comprendre combien la peine capitale est toujours un acte horrible.

Il aurait suffit que l’État respecte la loi ...

 
version imprimable

Marvin Wilson, une personne handicapée mentale de 53 ans, a cessé de vivre depuis hier, après avoir reçu une seule injection de pentobarbital. Il est le second détenu au Texas à avoir reçu une seule dose létale au lieu de trois. Le dernier condamné exécuté, Yokamon Yearn, en juillet, avait lui aussi de problèmes mentaux. Il souffrait des dommages liés à l'alcoolisme de sa mère pendant sa grossesse, mais le problème n'avait pas été soulevé ni considéré comme important durant les phases du procès.

Marvin Wilson avait des difficultés à compter, il ne savait pas nouer ses lacets. Son quotient intellectuel était estimé à 61. Le Texas a remis en cause le sérieux des tests de quotient intellectuel, ignorant ainsi le verdict de la Cour constitutionnelle de 2002 qui a interdit l'exécution de personnes “mentally retarded”.

Le dossier en lui-même faisait état de « lacunes ». Il n'a jamais été clairement établi en effet que Marvin ait joué un rôle véritable dans le meurtre d'un informateur de la police et revendeur de drogue, pour lequel un autre co-inculpé a été condamné à la réclusion à perpétuité après avoir accusé des années auparavant Marvin Wilson d'avoir été l'auteur matériel du crime. Il est évident que Marvin Wilson n'avait pas su se défendre. Une exécution comme il y en a tant, mais différente des autres, car pratiquée contre une personne handicapée mentale et contre la loi, même si c'est une loi qui attribue aux seuls Etats américains la possibilité de décider « à quel moment » une personne souffre de retards mentaux et à quel moment elle n'en a pas, à quel moment quelqu'un peut être tenu pour responsable et à quel moment il ne l'est pas.

Encore une fois, la peine de mort, en Amérique comme dans le reste du monde, dépend de la géographie et non des crimes ou de la nécessité de défendre la société de manière efficace.

L’exécution de Marvin Wilson est une horreur qui s'ajoute à l'horreur ordinaire de la peine de mort et de toute exécution. Elle montre plus clairement encore son inutilité, sa violence, le caractère irrationnel et disproportionné de la vengeance accomplie par l'État de sang froid contre l'éventuelle faute du passé, l'horreur de la peine extrême à l'encontre d'une personne qui n'a pas la possession de toute sa conscience, pas même celle des choses ordinaires de la vie quotidienne.

La Communauté de Sant’Egidio ajoute sa voix à celle des victimes, des personnes qui ont été tuées il y a plusieurs années, à celle des parents de Marvin Wilson, de tous les activistes pour les droits humains au Texas et à tous ceux qui, dans le monde, travaillent pour chercher à mettre fin, avec nous, à la machine de mort, notamment dans un cas comme celui-là. Nous sommes particulièrement frappés par la similitude avec le cas de John Paul Penry, toujours au Texas. Retardé mental, il avait reçu plusieurs fois la date de son exécution et, en 1999, la machine de mort s'était arrêtée juste après son dernier repas, un double cheeseburger avec des frites. La Communauté de Sant’Egidio avait suscité une mobilisation mondiale pour rouvrir le dosser de Penry. A trois reprises, l'État du Texas a tenté de le condamner à nouveau après que, par deux fois, la Cour Suprême des États-Unis a annulé la sentence. Pour éviter une torture d'une trentaine d'années, son dossier a fini par être fermé grâce à une négociation. Penry est vivant. Wilson a été tué, en dépit de tout bon sens, contre la loi, même s'il y avait des appuis légaux pour l'exécuter « légalement ». L’injection létale continue d'être pratiquée même après que l'initiative de la Sant’Egidio, de Hands off Cain, du gouvernement italien, de Reprieve, a créé des difficultés croissantes en rendant notamment impossible à trouver l'une des substances pharmaceutiques utilisées pour tuer. Les États-Unis sont au niveau le plus bas d'exécutions depuis plus de dix ans. Même au Texas, le rythme des exécutions et des condmanations a baissé. Mais même une seule exécution est de trop. Elle humilie une société entière et crée de nouvelles victimes. L’horreur de l'exécution de Marvin Wilson nous le rappelle de manière encore plus explicite. La peine de mort doit être abolie et devenir un phénomène du passé au même titre que l'esclavage et la torture. Chaque exécution est inhumaine et augmente le niveau de violence d'une société. La bataille continue. Notamment pour le Texas.

 


 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
30 Novembre 2016

Le 30 novembre DIRECT STREAMING depuis le Colisée de « Villes pour la vie contre la peine de mort »

IT | EN | ES | DE | FR | PT | CA | ID
30 Novembre 2016
ROME, ITALIE

Le Colisée s’illumine pour dire plus jamais de peine de mort dans le monde

IT | ES | FR | PT
25 Novembre 2016

30 novembre : Villes pour la vie contre la peine de mort

IT | EN | ES | FR | PT | CA | ID
10 Octobre 2016

10 octobre, Journée mondiale contre la peine de mort. Les initiatives de Sant’Egidio, du Japon aux prisons italiennes

IT | ES | DE | FR
28 Juillet 2016

Nouvelles exécutions en Indonésie. Sant’Egidio : « Un moratoire de la peine de mort pendant le Jubilé de la Miséricorde »

IT | FR | PT
5 Juillet 2016

Peine de mort, Sant’Egidio : un pas en avant important vers l’abolition en Guinée-Conakry

IT | EN | ES | DE | FR | CA
toutes les nouvelles
• IMPRIMER
3 Décembre 2016
FarodiRoma

Disabilità. Sant’Egidio inaugura a Ostia “La forza degli anni"

1 Décembre 2016
Main-Post

Wie Joaquin Martinez dem elektrischen Stuhl entkam

1 Décembre 2016
Avvenire

Città illuminate contro il buio delle esecuzioni

1 Décembre 2016
Gazzetta di Parma

«Ho chiesto la grazia per l'assassino di mia figlia»

1 Décembre 2016
Roma sette

Anche Roma tra le “Cities for life”, contro la pena capitale

1 Décembre 2016
Notizie Italia News

30 novembre, Giornata Mondiale delle Città per la Vita, contro la Pena di Morte

tous les communiqués de presse
• ÉVÉNEMENTS
3 Décembre 2016 | OSTIA, ITALIE

La Forza degli anni. Mostra degli artisti con disabilità dei Laboratori d'Arte della Comunità di Sant'Egidio

Toutes les réunions de prière pour la paix
• NON LA PEINE DE MORT
12 Mars 2015
AFP

Arabie: trois hommes dont un Saoudien exécutés pour trafic de drogue

9 Mars 2015
AFP

Le Pakistan repousse de facto l'exécution du meurtrier d'un critique de la loi sur le blasphème

18 Janvier 2015
news.abidjan.net

La Côte d’Ivoire va mettre fin à la peine de mort

13 Décembre 2014
Le Figaro

La peine de mort abolie à Madagascar

aller à pas de peine de mort
• DOCUMENTS

Mario Marazziti: rifiutare la logica della pena di morte per non cedere alla trappola del terrore

Statement by Minister J. Kamara on the death penalty in Sierra Leone

Vice President Mnangagwa: Zimbabwe's steps toward the abolition of the death penalty

Rajapakshe, Minister of Justice: Sri Lanka to protect the right to life, against the death penalty

Tanni Taher: the commitment of Sant'Egidio against the death penalty in Indonesia

Jean-Louis Ville: Europe is against the death penalty.

tous les documents
• LIVRES

Keerpunt





Lannoo Uitgeverij N.V
tous les livres

PHOTOS

545 visites

659 visites

545 visites

509 visites

563 visites
tous les médias associés

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri