Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

Riccardi Andrea: revue de presse

change language
vous êtes dans: home - news contactsnewsletterlink

  
21 Février 2013 | NAPLES, ITALIE

La mémoire d'Elisa à Naples

Une prière et un appel pour, qu'avec le froid, ceux qui n'ont pas de maison trouvent un abri

 
version imprimable

Comunità di Sant'Egidio: il ricordo di Elisa e di tutte le persone morte per il freddo e la povertà a Napoli (febbraio 2013)Il y avait plus de 400 participants à la liturgie en mémoire d'Elisa, célébrée dimanche matin, le 17 février, dans l'eglise Saint-Pierre-martyr à Naples.
De nombreux sans domicile, bouleversés à la lecture des 200 noms de ceux qui, depuis 1997 après Elisa Cariota, sont morts dans la rue à Naples. Le dernier, Biki, Indien âgé de 32 ans, est mort de malnutrition à l'hôpital.
Il y avait beaucoup de familles, de personnes âgées, d'enfants, d'étrangers, notamment de personnes d'autres religions, qui observèrent le silence, celui du respect profond pour la vie.
Il y avait, avec de nombreux gens ordinaires, qui veulent aider, être solidaires, des personnes qui, depuis désormais quinze ans, vivent cette mémoire, une mémoire citoyenne qui garde et restitue les noms et les histoires de ceux qui n'ont pas de nom, de ceux qui sont invisibles.
Comunità di Sant'Egidio: il ricordo di Elisa e di tutte le persone morte per il freddo e la povertà a Napoli (febbraio 2013)Pour que personne ne soit oublié, pour que personne ne meure plus à cause de la pauvreté, de la malnutrition, du manque de c
œur, de l'abandon ; afin qu'ensemble nous sachions retrouver et donner un sens à la vie de chacun.
Pour toutes ces raisons, la Communauté de Sant'Egidio demande, au moment le plus froid de l'année, une intervention de secours et l'accueil pour ceux qui sont en difficulté, surtout pour ceux qui sont malades, pour les plus fragiles et les plus exposés.
Après la liturgie, la fête s'est poursuivie autour d'une table avec un repas chaud et familial dans l'église SS Severino e Sossio, réalisé grâce à la contribution de nombreux restaurateurs (Sagifi, Ri.Ca, Trattoria Vanvitelli, Sorriso Integrale, Pasticceria Leopoldo) qui ont offert un déjeuner copieux et un bon dessert pour finir ! C'est la fête de l'amitié qui ne finit pas.

 

Visitez la galerie de photos->


 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
7 Décembre 2016
LONDRES, ROYAUME-UNI

A Londres, il existe une table dressée pour les pauvres ; elle s’appelle « Our Cup of Tea ». La vidéo de la BBC

IT | EN | DE | FR | PT | HU
15 Novembre 2016
MILAN, ITALIE

Le Jubilé des pauvres de Milan : « j’ai compris qu’il y avait aussi une place pour moi dans l’église »

IT | ES | DE | FR
11 Novembre 2016

Jubilé des exclus. Sant’Egidio : le pape est leur ami

IT | ES | FR
2 Novembre 2016

Les podcasts de la prière du soir avec la Communauté de Sant’Egidio enfin disponibles en ligne

IT | DE | FR | PT
29 Octobre 2016
WÜRZBURG, ALLEMAGNE

Des centaines de personnes âgées, malades et personnes handicapées célèbrent le Jubilé de la Miséricorde avec Sant’Egidio

DE | FR
26 Octobre 2016
NAPLES, ITALIE

Le cabinet médical de Sant’Egidio pour les Roms et personnes sans domicile de Naples fête ses dix ans

IT | FR
toutes les nouvelles
• IMPRIMER
7 Décembre 2016
Il Secolo XIX

Spettro povertà, l'aiuto riparta dalle periferie

1 Décembre 2016
Il Piccolo

«Chi chiede l'elemosina è vittima di pregiudizi»

29 Novembre 2016
Il Messaggero

Piano freddo in ritardo, l'allarme dei volontari: «Nessuna convocazione»

22 Novembre 2016
Osnabrücker Kirchenbote

Eine Kerze für jeden toten Flüchtling

22 Novembre 2016
Giornale di Sicilia

«In difficoltà soprattutto gli anziani che per anni hanno aiutato figli e nipoti»

20 Novembre 2016
Vatican Insider

Alla scuola dei poveri della strada

tous les communiqués de presse
• DOCUMENTS

La GUÍA "DÓNDE comer, dormir, lavarse" 2016

tous les documents
• LIVRES

Das Wort Gottes jeden Tag 2016/2017





Echter Verlag

La Parole de Dieu chaque jour 2017





Editions du Cerf
tous les livres

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri