Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

Riccardi Andrea: revue de presse

change language
vous êtes dans: home - news contactsnewsletterlink

  
8 Mars 2013

Jamais plus invisibles

Le programme Bravo ! de la Communauté de Sant'Egidio : identité juridique et protection pour les femmes et les enfants en Afrique

Des visages et des histoires de femmes qui, grce au certificat de naissance, ont pu réaliser leurs rêves.

 
version imprimable

BRAVO !, le programme de Sant'Egidio pour l'enregistrement des naissances, promeut les droits des enfants et des femmes.
En œuvrant à donner une identité juridique et une protection à plus de trois millions d'enfants en Afrique, nous nous sommes rendu compte que, bien souvent, les mères non plus ne possédaient pas de papiers.

Des mères, femmes invisibles, ont obtenu en même temps que leurs enfants leur certificat de naissance et donc le droit d'exercer leurs droits civils. BRAVO ! a ainsi fait sortir des milliers de femmes de l'invisibilité.

Voici des visages et des histoires de femmes qui, grâce au certificat de naissance, ont pu réaliser leurs rêves.

Maria O. de Baskui, au Burkina Faso, est sans doute la femme la plus âgée à laquelle Bravo ! a restitué son identité. Née en 1928, elle a retiré l'an passé son certificat de naissance ! Preuve que l'on n'est jamais trop âgé pour désirer faire pleinement partie de la société. ALLER A LA NEWS

La campagne au Burkina Faso a garanti l'enregistrement des naissances et donc une pièce d'identité à 3 millions et demi de Burkinabè, parmi lesquels, plus de 60 % sont des enfants. Dans les 40 % d'adultes, la grande majorité sont des femmes.
L'enregistrement tardif implique en effet une procédure longue et coûteuse, et souvent seuls les hommes font cet “investissement”, en général pour obtenir le permis de conduire ou la licence de commerce, et la famille décide de laisser sans papiers les femmes et les enfants.

Grâce à l'engagement de BRAVO ! il a été possible de donner leurs papiers d'identité à de nombreuses femmes, et de les mettre ainsi en condition d'avoir un travail régulier, de voter aux élections, ou même de reprendre des études. La bataille pour les droits des femmes a également impliqué le gouvernement du Burkina Faso dans une campagne spécifique pour favoriser l'enregistrement des femmes mariées, qui rencontraient de grandes difficultés dans le processus d'enregistrement.

Mozambique Ouganda
Albertina a 17 ans. Elle vit à Nahipa, dans le district de Mecuburi au Mozambique. Sans certificat de naissance, tout en ayant été à l'école élémentaire, avec un certain succès, elle n'avait pas pu retirer son diplôme et poursuivre ses études. A présent, elle est de nouveau inscrite à l'école. 

Anna est la mère de Francis et de John. Ils sont de Moyo, en Ouganda, où la guerre sévissait jusqu'à il y a quelques années. Les enfants, nés durant les affrontements, n'avaient pas été enregistrés à l'état civil, comme du reste leur mère. La paix commence aussi par l'affirmation des droits. Merci Anna ! 

Ces dernières années, nous avons rencontré de nombreuses femmes que nous remercions pour leur courage. C'est aussi grâce à elles, si nous avons pu enregistrer des milliers d'enfants, qu'elles ont accompagnés au cours de voyages souvent longs pour arriver dans les villages où nous effectuions les inscriptions. L'implication de ces femmes et leur compréhension de l’importance d'obtenir des papiers d'identité pour leurs enfants nous font penser que nous remporterons la bataille qui consiste à donner à chaque enfant un nom, car nous pouvons compter sur des alliées très motivées : leurs mères !

 

 

 

 

 

 

 


 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
1 Décembre 2016

1er décembre, journée mondiale de lutte contre le SIDA 2016. Pour l’avenir de l’Afrique

IT | DE | FR | HU
23 Novembre 2016
GOMA, RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

Floribert, jeune martyr de la corruption : ouverture officielle de la cause de béatification par l’évêque à Goma

IT | ES | DE | FR | PT | HU
21 Novembre 2016
ROME, ITALIE

Paix en Centrafrique : les leaders religieux de Bangui à Sant’Egidio relancent la plateforme pour la réconciliation

IT | ES | DE | FR | PT | CA
19 Novembre 2016
ROME, ITALIE

Centrafrique : rencontre lundi à Sant’Egidio. Dissocier les religions de la guerre et lancer un modèle de réconciliation

IT | ES | FR | PT | CA
10 Novembre 2016
GOMA, RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

C’est la rentrée pour les enfants du camp de réfugiés de Mugunga à l’école de Sant’Egidio

IT | DE | FR | PT
13 Octobre 2016
BANGUI, RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

Une délégation de la Communauté de Sant’Egidio rencontre le président de la République centrafricaine Touadéra

IT | EN | ES | DE | FR | PT | RU | HU
toutes les nouvelles
• IMPRIMER
1 Décembre 2016
Zenit

Africa: 300mila sieropositivi curati da Sant’Egidio

11 Novembre 2016
Radio Vaticana

Aids in Africa: premiato progetto Dream di Sant'Egidio

10 Novembre 2016
Vatican Insider

Aids, il Premio “Antonio Feltrinelli” dell’Accademia dei Lincei al programma DREAM di S.Egidio

20 Septembre 2016
L'Eco di Bergamo

Il grido di dolore dell'Africa: «Aiuti ma anche pari dignità»

19 Septembre 2016
Notizie Italia News

Vivere insieme tra religioni diverse: la speranza viene dal cuore dell’Africa

6 Septembre 2016
Roma sette

In un libro la vita delle Saveriane italiane uccise in Burundi

tous les communiqués de presse
• DOCUMENTS

Communiqué de presse contre les lynchages au Mali

NOUVEAU PROJET POUR L’ETAT CIVIL AU BURKINA FASO - DOCUMENT DE BASE

Déclaration de l'Union Africaine sur le "Pacte Républicain" "

Jean Asselborn

Discours de Jean Asselborn, Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères Grand-Duché de Luxembourg

tous les documents
• LIVRES

Eine Zukunft für meine Kinder





Echter Verlag
tous les livres

PHOTOS

1181 visites

1258 visites

1459 visites

1310 visites

1348 visites
tous les médias associés

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri