Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

Riccardi Andrea: revue de presse

change language
vous êtes dans: home - news contactsnewsletterlink

  
31 Mars 2014 | TATABÁNYA, HONGRIE

Actes antisémites en Hongrie. Sant’Egidio est proche des communautés juives hongroises

La lettre envoyée au président des communautés juives après la récente profanation de tombes dans un cimetière proche de la capitale.

 
version imprimable

Il y a quelques jours, des personnes non encore identifiées ont profané les tombes juives du cimetière de Tatabánya, proche de Budapest, avec des croix gammées et des phrases exaltant le nazisme qui suscitent l’inquiétude, telles que : « il n’y a pas eu et il n’y aura jamais d’holocauste ».

 

La Communauté de Sant’Egidio fait part de son indignation et exprime son entière solidarité avec les communautés juives hongroises, comme cela est rapporté dans une lettre envoyée par Szőke Péter, de la Communauté de Sant’Egidio de Budapest, au président des communauté juives d’Hongrie, András Heisler :

 

A l’attention de M. András Heisler
Alliance des communautés juives en Hongrie
Budapest

Monsieur le Président,
Au nom de la Communauté de Sant’Egidio, je voudrais exprimer notre indignation face à la récente profanation de tombes dans le cimetière de Tatabánya. Tout outrage à la piété est en soi grave et digne de condamnation. Mais dans le cas présent, la phrase par laquelle les profanateurs promettent la violence explicite et la destruction des juifs est singulièrement préoccupante. Il est de plus particulièrement douloureux de savoir que tout cela s’est produit en quasi simultanéité avec la fête nationale le 15 mars, jour où l’on célèbre la révolution hongroise. En effet, le message de cette fête est l’égalité et la fraternité et tout le monde sait combien les juifs se sacrifièrent pour cette révolution et la lutte d’indépendance de 1848-49. Les auteurs du crime de Tatabánya ont ainsi offensé non seulement les juifs, mais tous les Hongrois, leurs traditions et leurs idéaux les plus nobles.
Ceux qui ont inscrit leurs exécrables messages sur les tombes veulent nous ramener dans les replis les plus obscurs du 20e siècle. Ils veulent envenimer le climat, rendre impossible la cohabitation pacifique et civile. Mais nous, nous voulons regarder devant nous.

 

Plus la situation est grave, plus l’espérance est nécessaire. Ceux qui sèment la haine ne peuvent prévaloir sur ceux qui veulent vivre dans la paix et dans la fraternité. Dans son récent message aux participants à la marche à l’occasion du 70e anniversaire de la déportation des juifs de Rome, le pape François écrit : « Que le souvenir des tragédies du passé devienne pour tous un engagement à adhérer de toutes nos forces au futur que Dieu veut préparer et construire pour et avec nous »


En disant « non » à l’antisémitisme et à toute forme de haine, la Communauté de Sant’Egidio dit aussi « oui » à un avenir sans violence, riche en humanité et en fraternité. Elle veut servir cet avenir par des initiatives et des gestes concrets dans notre pays, en Europe et dans le monde. Ainsi que les participants à la rencontre internationale des jeunes l’ont exprimé dans leur appel proclamé à Auschwitz-Birkenau le 21 septembre 2012 : « Nous voulons construire un monde sans violence, avec l’intelligence de la culture et la force de l’amour. Un mouvement des cœurs repart qui veut se communiquer à d’autres jeunes comme nous, afin d’être meilleurs et de rendre nos pays plus humains dans une Europe de paix ! »
Je voudrais, Monsieur le Président, vous assurer vous-même ainsi que tous nos compatriotes juifs de notre solidarité et de notre amitié.

Szőke Péter,
Communauté de Sant’Egidio
Budapest, 18 mars 2014

 


 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
3 Novembre 2016
BUDAPEST, HONGRIE

L’esprit d’Assise en Hongrie : chrétiens, juifs et musulmans se rencontrent à table avec les pauvres de Budapest

IT | ES | DE | FR | RU
20 Août 2016
BUDAPEST, HONGRIE

A la frontière entre la Serbie et la Hongrie, les réfugiés deviennent des « maîtres de vie » pour les étudiants hongrois

IT | FR
5 Août 2016
BUDAPEST, HONGRIE

Le souvenir du Porrajimos, l’extermination des Roms, à Budapest en Hongrie

IT | ES | DE | FR | PT | RU
28 Juillet 2016
RÖSZKE, HONGRIE

Les aides de Sant’Egidio aux familles de réfugiés à la frontière entre la Serbie et la Hongrie, qui cherchent la paix en Europe

IT | ES | FR | PT
13 Mai 2016
RÖSZKE, HONGRIE

Au-delà des barbelés, avec les réfugiés à la frontière hongroise qui cherchent une nouvelle vie en Europe

IT | EN | ES | DE | FR | PT | CA | HU
3 Mars 2016
PÉCS, HONGRIE

Plus de 130 personnes sans abri mortes à Pecs en Hongrie en l’espace de quelques années. Sant’Egidio se souvient d’elles dans la prière

IT | ES | DE | FR | PT
toutes les nouvelles
• IMPRIMER
29 Avril 2016
Sette: Magazine del Corriere della Sera

Ebrei e arabi non furono sempre nemici

21 Janvier 2016
OnuItalia

La “piccola ONU di Trastevere” sigla accordo anti-conflitto in Togo

18 Décembre 2015
SIR

Blacklist ebrei: Impagliazzo (Sant’Egidio), “ricorda i momenti più bui del nostro Paese e dell’Europa”

13 Novembre 2015
Vatican Insider

Ebreo accoltellato, Riccardi: «E' un atto che colpisce tutti gli italiani»

29 Septembre 2015
Avvenire

Carri armati alle frontiere. «Profughi in balia dei militari»

29 Septembre 2015
Avvenire

Diario di viaggio: i migranti in Ungheria, smacco europeo

tous les communiqués de presse
• DOCUMENTS

Lettera ai consiglieri comunali di Budapest in difesa dei senza fissa dimora

tous les documents
• LIVRES

Trialoog





Lannoo Uitgeverij N.V
tous les livres

PHOTOS

82 visites

94 visites

96 visites

107 visites

102 visites
tous les médias associés

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri