Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - l'amiti... pauvres - les plus âgés - un peu d’histoire - filomena contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

Filomena


 
version imprimable

L’histoire de Filomena

Nous avons connu Filomena en 1973 : elle vivait dans le quartier populaire et ancien du Trastevere, au cœur de Rome, précisément à côté de l’église de Sant’Egidio, où la Communauté commençait à se réunir et à prier. Toujours à la recherche d’une amitié originale avec les gens, Filomena, avec ses longs cheveux rassemblés sous un foulard, se faisait connaître et accepter, avec sa sympathie immédiate. Restée seule, elle passait ses journées à la recherche de compagnie, de quelqu’un avec qui parler. « L’entresol » où elle habitait était trop exigu et trop vide pour sa vive expansivité. Aussi, Filomena quittait sa maison de bonne heure et errait dans les ruelles du Trastevere, là où tous la connaissaient.

Filomena - Roma - 1974Lorsque le monastère de Sant’Egidio, fermé depuis déjà quelques années, réouvrit et se remplit des jeunes de la Communauté, Filomena ne manqua pas d’exprimer sa curiosité. Elle y trouva un accueil chaleureux et amical et prit ainsi l’habitude d’y passer tous les jours pour saluer. Elle fut parmi les premières personnes âgées que nous avons connues.

Filomena était un peu distraite, il lui arrivait fréquemment de ne plus retrouver ses affaires : elle perdait surtout son livret de retraite qu’elle cachait méticuleusement, car de lui dépendaient son existence et son indépendance. Ainsi, elle arrivait souvent agitée à Sant’Egidio, demandant de l’aide pour retrouver ce livret. En plus de nous, des commerçants, des voisins représentaient un important réseau de protection pour cette vieille femme sympathique et un peu distraite, qui en dépit des difficultés croissantes liées à l’âge, pouvait malgré tout continuer à mener une existence normale. 

La vitalité de Filomena était vraiment exubérante. Elle racontait de très nombreuses anecdotes sur le quartier et sur ses vieux habitants, elle connaissait un répertoire très vaste de chansons et de « ritournelles » romaines qu’elle chantait d’une voix encore puissante. Discuter avec elle était agréable, et Filomena réussissait toujours à susciter l’attention et la disponibilité de son interlocuteur.

Un jour, Filomena ne vint pas sonner à Sant’Egidio, et il ne fut pas non plus possible de la trouver chez elle. Elle avait été placée dans un hospice, après que certains de ses neveux, n’habitant pas à Rome, eurent considéré cette solution comme la plus sûre pour elle, qui désormais « n’avait plus toute sa tête ». Quand nous l’avons rejointe, nous nous trouvâmes devant une autre personne. Elle ne parlait pas, ne nous reconnaissait pas, pleurait et gémissait. Ils lui avaient coupé ses cheveux épais dont elle était si fière. Elle en avait honte et se couvrait le visage pour masquer cette humiliation. En peu de jours, elle se laissa mourir sans que nous réussissions à la faire sortir, pour qu’elle revienne à sa vie de toujours.

Nous avons alors compris le mal que peuvent créer l’éloignement de son environnement et le placement en maison de retraite, surtout lorsque celui-ci n’est pas choisi librement.

Les plus âgés


 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
7 Mars 2017
ROME, ITALIE

Il est beau de vivre ensemble quand on est âgé. Images d’une extraordinaire cohabitation. VOIR LA VIDEO

IT | FR
7 Mars 2017

Faisons de ce 8 mars la fête de toutes les femmes. Découvrez comment...

IT | EN | ES | FR
21 Février 2017
ROME, ITALIE

La bénédiction d’une longue vie : Michele a fêté ses 101 ans ! Les vœux de toutes la Communauté de Sant’Egidio

IT | ES | FR | RU
3 Février 2017
GOMA, RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

Lettre de Goma, au Congo : nous sommes devenus les porte-paroles des personnes âgées abandonnées dans la périphérie de la ville

IT | EN | ES | DE | FR
20 Décembre 2016
ITALIE

Tremblement de terre : Sant’Egidio et Ville d’Amatrice signent un protocole pour soutenir les personnes âgées

IT | FR | PT
7 Décembre 2016
LONDRES, ROYAUME-UNI

A Londres, il existe une table dressée pour les pauvres ; elle s’appelle « Our Cup of Tea ». La vidéo de la BBC

IT | EN | ES | DE | FR | PT | NL | HU
toutes les nouvelles
• IMPRIMER
11 Mars 2017
La Repubblica - Ed. Genova

Raddoppiati i bambini tra i nuovi poveri

10 Mars 2017
Sette: Magazine del Corriere della Sera

Andrea Riccardi: La sfida dei prossimi anni? Non considerare i vecchi sopravvissuti residuali

10 Mars 2017
Notizie Italia News

Reinventare la vecchiaia

8 Mars 2017
ASCA

Comunità di Sant’Egidio celebra 8 marzo con anziane e immigrate

8 Mars 2017
La Repubblica - Ed. Roma

Roma, Lidia e Pauline, storie di donne e di battaglie

6 Mars 2017
Corriere della Sera On Line

La rete di vicinanza “salvavita” che protegge gli anziani

tous les communiqués de presse
• DOCUMENTS

Intervention d'Irma, personne âgée romaine, durant la visite du pape François à Sant'Egidio

Sant’Egidio, pour la paix et la douceur à Saint-Léonard

tous les documents
• LIVRES

La fuerza de los años





Ediciones Sígueme
tous les livres

PHOTOS

584 visites

588 visites

587 visites

567 visites

549 visites
tous les médias associés