Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Celui qui vit et croit en moi,
ne mourra pas.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Matthieu 23,1-12

Alors Jésus s'adressa aux foules et à ses disciples en disant :

" Sur la chaire de Moïse se sont assis les scribes et les Pharisiens :

faites donc et observez tout ce qu'ils pourront vous dire, mais ne vous réglez pas sur leurs actes : car ils disent et ne font pas.

Ils lient de pesants fardeaux et les imposent aux épaules des gens, mais eux-mêmes se refusent à les remuer du doigt.

En tout ils agissent pour se faire remarquer des hommes. C'est ainsi qu'ils font bien larges leurs phylactères et bien longues leurs franges.

Ils aiment à occuper le premier divan dans les festins et les premiers sièges dans les synagogues,

à recevoir les salutations sur les places publiques et à s'entendre appeler "Rabbi" par les gens.

" Pour vous, ne vous faites pas appeler "Rabbi" : car vous n'avez qu'un Maître, et tous vous êtes des frères.

N'appelez personne votre "Père" sur la terre : car vous n'en avez qu'un, le Père céleste.

Ne vous faites pas non plus appeler "Directeurs" : car vous n'avez qu'un Directeur, le Christ.

Le plus grand parmi vous sera votre serviteur.

Quiconque s'élèvera sera abaissé, et quiconque s'abaissera sera élevé.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu,
dit le Seigneur.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Jésus se trouve dans le temple. Il tonne violemment contre les scribes et les pharisiens dont il dénonce la fausse justice. Ses paroles sont très dures. Il les accuse de s’être assis dans la chaire de Moise tout en trahissant son esprit. Ce sont les derniers jours de ministère de Jésus. Son amour passionné pour les foules, le pousse à assumer ces tons véhéments afin de les défendre des mercenaires. Il se pose en berger véritable voulant écarter les danger que se brebis courent. Il veut les conduire en des pâturages différents, bons, abondants, leur procurant la vie véritable. Jésus ne s’attaque pas à la doctrine des scribes ni des pharisiens; au contraire, il dit qu’elle est juste et doit être observée. Mais autre est leur comportement, qui révèle une religiosité vide, froide, faite uniquement de pratiques extérieures. Jésus dit aux foules que les scribes et les pharisiens lisent bien les lois, mais, par leurs interprétations, ils imposent sur les épaules d’autrui des observances rigides et lourdes dont par ailleurs ils se sont exemptés eux-mêmes avec nonchalance, ayant recours à des subtilités et à des sophismes. Jésus fait allusion à toutes ces prescriptions concernant la pureté ou l’impureté légale: les dîmes, le jeûne, la prière, le sabbat, et ainsi de suite, par lesquelles ils pesaient sur la conscience des gens. Puis il démasque aussi leur vanité dans l’ostentation des pratiques religieuses: ils agissent afin d’être vus par les hommes plutôt que par Dieu. Ils ne font qu’élargir leurs «phylactères», mais la Parole de Dieu n’est pas pour autant gardée ni appliquée non plus; ils allongent «les franges» de leurs manteaux, mais leur cœur ne change pas ; ils aiment les premières places et les salutations pour être honorés plus qu’aimés. Mais la chose qui semble irriter le plus Jésus c’est leur prétention au titre de «rabbi», c’est à dire «maître».Jusque dans ce cas, ce n’est pas que Jésus méconnaisse leur mission d’enseignement. Il veut par contre souligner l’unicité de sa Parole. Tos les croyants sont soumis à l’évangile et c’est là la seule Parole que nous ayons à écouter, à annoncer et à vivre. C’est lui le «maître» envoyé par le Père qui est aux cieux afin de communiquer l’amour aux hommes. Il est le «guide» qui sait conduire les brebis qu’il rassemble de la dispersion du péché, vers les pâturages verdoyants du ciel. Et il ajoute aussi de ne pas nous faire appeler «père» (ce titre qui pouvait être donné aussi aux docteurs de la loi), car un seul l’est, celui du ciel. Tout descend du Père du ciel pour notre bien. L’exemple du Père et l’exemple du Fils nous font comprendre que la grandeur consiste à se soucier des autres et à servir les plus faibles. Voilà ce qui a mu le cœur du Père jusqu’à ce qu’il envoie parmi nous son Fils lui-même. Jésus peut donc dire: «Le plus grand parmi vous sera votre serviteur. Qui s’élèvera sera abaissé, qui s’abaissera sera élevé» C’est ce que Jésus lui-même a vécu dans sa personne. Et c’est une invitation à le suivre dans la voie de l’amour.


20/08/2011
Prière de la Vigile


Calendrier de la semaine
NOV
12
Dimanche 12 novembre
Le jour du Seigneur
NOV
13
Lundi 13 novembre
Prière pour les pauvres
NOV
14
Mardi 14 novembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
NOV
15
Mercredi 15 novembre
Prière avec les Saints
NOV
16
Jeudi 16 novembre
Prière pour l'Église
NOV
17
Vendredi 17 novembre
Prière de la Sainte Croix
NOV
18
Samedi 18 novembre
Prière de la Vigile
NOV
19
Dimanche 19 novembre
Le jour du Seigneur