Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Celui qui vit et croit en moi,
ne mourra pas.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Matthieu 17,14-19

Comme ils rejoignaient la foule, un homme s'approcha de lui et, s'agenouillant, lui dit :

" Seigneur, aie pitié de mon fils, qui est lunatique et va très mal : souvent il tombe dans le feu, et souvent dans l'eau.

Je l'ai présenté à tes disciples, et ils n'ont pas pu le guérir. " -

" Engeance incrédule et pervertie, répondit Jésus, jusques à quand serai-je avec vous ? Jusques à quand ai-je à vous supporter ? Apportez-le-moi ici. "

Et Jésus le menaça, et le démon sortit de l'enfant qui, de ce moment, fut guéri.

Alors les disciples, s'approchant de Jésus, dans le privé, lui demandèrent : " Pourquoi nous autres, n'avons-nous pu l'expulser ? " -

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu,
dit le Seigneur.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Jésus est abordé par un homme qui lui demande pitié pour son fils. La souffrance se transforme souvent en invocation parce qu’elle est insupportable pour ceux qui la subissent comme pour ceux qui doivent assister des êtres chers. Ce jeune n’est pas maître de lui-même. Pensons à tant de jeunes qui tombent dans des dépendances et n’arrivent plus à se contrôler. Les plus sournoises sont les dépendances invisibles qui imposent des manières de penser, des choix, comme le consumérisme, qui s’emparent du cœur des hommes et les mènent à la ruine. Par peur d’importuner le maître, ce père avait emmené son fils auprès des disciples en espérant que ces derniers pourraient le guérir. Or ils n’y sont pas parvenus. Jésus, par une parole, le guérit. Une fois seuls avec lui, les disciples, sans doute agacés par leur échec, lui demandent des explications. Jésus répond clairement que c’est à cause de leur manque de foi et qu’il suffit d’en avoir autant qu’une petite graine de moutarde pour faire des miracles. Mais les disciples n’avaient même pas cela. Jésus n’en continue pas moins à leur faire confiance, à leur donner sa parole, son affection et sa correction. La dernière phrase ouvre aux disciples un avenir plein d’espérance : « Rien ne vous sera impossible ». La foi, même petite, fait toujours des prodiges : elle déplace les montagnes. Les paroles de Jésus montrent que les disciples avaient moins de foi qu’une graine de moutarde, cette graine qui devient ensuite le grand arbre auquel Jésus a comparé le royaume des cieux. Cela signifie aussi que les disciples cherchaient la force ailleurs. Nous cherchons bien souvent des forces dans nos capacités personnelles, dans le pouvoir de ce monde, l’affirmation de soi, la logique du prestige ! Nous cherchons bien souvent le levain des pharisiens et d’Hérode, celui de l’hypocrisie et de l’exercice du pouvoir sur les autres. Toutes ces forces ne peuvent changer la vie, parce que seule la foi peut aller plus loin et réaliser ce qui autrement est impossible. Une foi grosse comme une graine de moutarde. Ce qui revient à dire qu’il n’est pas besoin d’une mesure pleine, impossible pour les faibles hommes, mais qu’il suffit d’un cœur croyant, capable de se confier à un amour bien plus grand qui ne déçoit pas.


09/08/2014
Prière de la Vigile


Calendrier de la semaine
OCT
22
Dimanche 22 octobre
Le jour du Seigneur
OCT
23
Lundi 23 octobre
Prière pour les pauvres
OCT
24
Mardi 24 octobre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
OCT
25
Mercredi 25 octobre
Prière avec les Saints
OCT
26
Jeudi 26 octobre
Prière pour l'Église
OCT
27
Vendredi 27 octobre
Prière de la Sainte Croix
OCT
28
Samedi 28 octobre
Prière avec les Apôtres
OCT
29
Dimanche 29 octobre
Le jour du Seigneur