Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Celui qui vit et croit en moi,
ne mourra pas.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Actes des Apôtres 21,37-22,21

Sur le point d'être introduit dans la forteresse, Paul dit au tribun : " Me serait-il permis de te dire un mot ? " - " Tu sais le grec ? demanda celui-ci. Tu n'es donc pas l'Égyptien qui, ces temps derniers, a soulevé quatre mille bandits et les a entraînés au désert ? " - " Moi, reprit Paul, je suis Juif, de Tarse en Cilicie, citoyen d'une ville qui n'est pas sans renom. Je t'en prie, permets-moi de parler au peuple. " La permission accordée, Paul, debout sur les degrés, fit de la main signe au peuple. Il se fit un grand silence. Alors il leur adressa la parole en langue hébraïque. " Frères et pères, écoutez ce que j'ai maintenant à vous dire pour ma défense. " Quand ils entendirent qu'il s'adressait à eux en langue hébraïque, leur silence se fit plus profond. Il poursuivit : " Je suis Juif. Né à Tarse en Cilicie, j'ai cependant été élevé ici dans cette ville, et c'est aux pieds de Gamaliel que j'ai été formé à l'exacte observance de la Loi de nos pères, et j'étais rempli du zèle de Dieu, comme vous l'êtes tous aujourd'hui. J'ai persécuté à mort cette Voie, chargeant de chaînes et jetant en prison hommes et femmes, comme le grand prêtre m'en est témoin, ainsi que tout le collège des anciens. J'avais même reçu d'eux des lettres pour les frères de Damas, et je m'y rendais en vue d'amener ceux de là-bas enchaînés à Jérusalem pour y être châtiés. " Je faisais route et j'approchais de Damas, quand tout à coup, vers midi, une grande lumière venue du ciel m'enveloppa de son éclat. Je tombai sur le sol et j'entendis une voix qui me disait : "Saoul, Saoul, pourquoi me persécutes-tu ?" Je répondis : "Qui es-tu, Seigneur ?" Il me dit alors : "Je suis Jésus le Nazôréen, que tu persécutes. " Ceux qui étaient avec moi virent bien la lumière, mais ils n'entendirent pas la voix de celui qui me parlait. Je repris : "Que dois-je faire, Seigneur ?" Le Seigneur me dit : "Relève-toi. Va à Damas. Là on te dira tout ce qu'il t'est prescrit de faire. " Mais comme je n'y voyais plus à cause de l'éclat de cette lumière, c'est conduit par la main de mes compagnons que j'arrivai à Damas. " Il y avait là un certain Ananie, homme dévot selon la Loi et jouissant du bon témoignage de tous les Juifs de la ville ; il vint me trouver et, une fois près de moi, me dit : "Saoul, mon frère, recouvre la vue. " Et moi, au même instant, je pus le voir. Il dit alors : "Le Dieu de nos pères t'a prédestiné à connaître sa volonté, à voir le Juste et à entendre la voix sortie de sa bouche ; car pour lui tu dois être témoin devant tous les hommes de ce que tu as vu et entendu. Pourquoi tarder encore ? Allons ! Reçois le baptême et purifie-toi de tes péchés en invoquant son nom". " De retour à Jérusalem, il m'est arrivé, un jour que je priais dans le Temple, de tomber en extase. Je vis le Seigneur, qui me dit : "Hâte-toi, sors vite de Jérusalem, car ils n'accueilleront pas ton témoignage à mon sujet. " - "Seigneur, répondis-je, ils savent pourtant bien que, de synagogue en synagogue, je faisais jeter en prison et battre de verges ceux qui croient en toi ; et quand on répandait le sang d'Étienne, ton témoin, j'étais là, moi aussi, d'accord avec ceux qui le tuaient, et je gardais leurs vêtements. " Il me dit alors : "Va ; c'est au loin, vers les païens, que moi, je veux t'envoyer". "

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Si tu crois, tu verras la gloire de Dieu,
dit le Seigneur.

Alléluia, alléluia, alléluia.

À la suite des désordres provoqués par les juifs de la diaspora, Paul a été arrêté par les soldats romains. Il se trouve maintenant sur les marches de l’escalier de la forteresse Antonia où, quelques années auparavant, Jésus avait été amené pour y être jugé. Paul se trouve entre les soldats romains et la foule des juifs : une position très symbolique. Il demande au tribun la permission de s’adresser au peuple rassemblé. Cette permission lui ayant été donnée, l’Apôtre fait un signe de la main et la foule, en l’entendant parler en langue hébraïque, fait aussitôt silence. Il ne fait pas un discours théorique ou doctrinal, mais raconte simplement sa vie et ce qui lui est arrivé sur le chemin de Damas. Il raconte son expérience personnelle (dans les vingt-et-un versets qui suivent, il utilise quarante fois la première personne du singulier). Paul a compris que son témoignage personnel peut toucher les cœurs. Sa prédication est efficace parce qu’elle n’aborde pas des vérités abstraites, mais décrit ce que l’Évangile a accompli dans sa vie, et dans celle de ceux qui l’écoutent. Pour être crédible et pour devenir une source de vie nouvelle, l’Évangile doit se faire chair, s’incarner dans la vie de celui qui l’écoute.


11/11/2017
Prière de la Vigile


Calendrier de la semaine
NOV
12
Dimanche 12 novembre
Le jour du Seigneur
NOV
13
Lundi 13 novembre
Prière pour les pauvres
NOV
14
Mardi 14 novembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
NOV
15
Mercredi 15 novembre
Prière avec les Saints
NOV
16
Jeudi 16 novembre
Prière pour l'Église
NOV
17
Vendredi 17 novembre
Prière de la Sainte Croix
NOV
18
Samedi 18 novembre
Prière de la Vigile
NOV
19
Dimanche 19 novembre
Le jour du Seigneur