Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome


Lecture de la Parole de Dieu

Gloire à toi, ô Seigneur et louange à toi.

Ceci est l'Évangile des pauvres,
la libération des prisonniers,
la vue aux aveugles,
la liberté des opprimés.

Gloire à toi, ô Seigneur et louange à toi.

Ecclésiaste 5,7-11

Si tu vois dans une province le pauvre opprimé, la justice et le droit bafoués, n'en sois pas surpris; car au-dessus d'une autorité veille une plus haute autorité, et de plus hautes au-dessus d'elles.

Mais le profit qu'on tire d'une terre est à tous, un roi est servi par les champs.

Qui aime l'argent ne se rassasie pas d'argent, qui aime l'abondance n'a pas de revenu, cela aussi est vanité.

Où abonde le bien, abondent ceux qui le mangent, quel avantage pour le propriétaire, sinon un spectacle pour les yeux ?

Le sommeil du travailleur est doux, qu'il ait mangé peu ou beaucoup; mais la satiété du riche ne le laisse pas dormir.

 

Gloire à toi, ô Seigneur et louange à toi.

Le Fils de l'homme
est venu pour servir.
Que celui qui veut être grand
se fasse le serviteur de tous.

Gloire à toi, ô Seigneur et louange à toi.

Après avoir décrit un certain nombre d’attitudes qui empoisonnent la vie sociale, Qohélet aborde les questions économiques et administratives dans un État organisé de façon pyramidale, où le pouvoir va du centre à la périphérie en opprimant et en exploitant les plus faibles et les plus pauvres. À la différence des prophètes qui auraient sans doute réagi avec véhémence, Qohélet, ne s’étonne pas devant la corruption de l’administration publique. Il va de soi que la corruption existe. Il serait vain de souhaiter le retour à une économie pré-étatique, où chacun s’occuperait uniquement de ses affaires. Car le problème ne réside pas dans le genre de système en vigueur, mais dans l’homme et dans son avidité insatiable. Quel que soit le système politique, le mal provient du désir irréfrénable de posséder, qui fait qu’on a le sentiment de ne jamais gagner assez. Pour ceux qui sont esclaves de l’argent et des richesses, ce qu’ils possèdent ne suffit pas ; il leur en faut toujours plus (cf. 1,8 ; 4,8). C’est donc dans le cœur des hommes, et pas dans l’organisation sociale, qu’il faut rechercher la cause de l’oppression et de l’injustice. Cependant, cette soif d’argent et de richesses est hebel, un souffle de vent. Qohélet nous met en garde contre le risque que présente l’argent et les richesses. Même lorsqu’elles sont gérées avec justice, on voit proliférer les parasites, les « mangeurs de biens » attirés par l’argent. À la satiété du riche, il faut préférer la sobriété de l’artisan qui n’est pas assailli par les préoccupations au point d’en perdre le sommeil. En réalité, la « satiété » du riche n’est rien d’autre qu’une cupidité jamais assouvie.


05/03/2010
Prière de la Sainte Croix


Calendrier de la semaine
MAR
19
Dimanche 19 mars
Le jour du Seigneur
MAR
20
Lundi 20 mars
Prière pour la paix
MAR
21
Mardi 21 mars
Prière avec Marie, mère du Seigneur
MAR
22
Mercredi 22 mars
Prière avec les Saints
MAR
23
Jeudi 23 mars
Prière pour l'Église
MAR
24
Vendredi 24 mars
Prière de la Sainte Croix
MAR
25
Samedi 25 mars
Prière de la Vigile
MAR
26
Dimanche 26 mars
Le jour du Seigneur