Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Ceci est l'Évangile des pauvres,
la libération des prisonniers,
la vue aux aveugles,
la liberté des opprimés.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Marc 6,14-29

Le roi Hérode entendit parler de lui, car son nom était devenu célèbre, et l'on disait : " Jean le Baptiste est ressuscité d'entre les morts ; d'où les pouvoirs miraculeux qui se déploient en sa personne. "

D'autres disaient : " C'est Élie. " Et d'autres disaient : " C'est un prophète comme les autres prophètes. "

Hérode donc, en ayant entendu parler, disait : " C'est Jean que j'ai fait décapiter, qui est ressuscité ! "

En effet, c'était lui Hérode qui avait envoyé arrêter Jean et l'enchaîner en prison, à cause d'Hérodiade, la femme de Philippe son frère qu'il avait épousée.

Car Jean disait à Hérode : " Il ne t'est pas permis d'avoir la femme de ton frère. "

Quant à Hérodiade, elle était acharnée contre lui et voulait le tuer, mais elle ne le pouvait pas,

parce qu'Hérode craignait Jean, sachant que c'était un homme juste et saint, et il le protégeait ; quand il l'avait entendu, il était fort perplexe, et c'était avec plaisir qu'il l'écoutait.

Or vint un jour propice, quand Hérode, à l'anniversaire de sa naissance, fit un banquet pour les grands de sa cour, les officiers et les principaux personnages de la Galilée :

la fille de ladite Hérodiade entra et dansa, et elle plut à Hérode et aux convives. Alors le roi dit à la jeune fille : " Demande-moi ce que tu voudras, je te le donnerai. "

Et il lui fit un serment : " Tout ce que tu me demanderas, je te le donnerai, jusqu'à la moitié de mon royaume ! "

Elle sortit et dit à sa mère : " Que vais-je demander ? " - " La tête de Jean le Baptiste ", dit celle-ci.

Rentrant aussitôt en hâte auprès du roi, elle lui fit cette demande : " Je veux que tout de suite tu me donnes sur un plat la tête de Jean le Baptiste. "

Le roi fut très contristé, mais à cause de ses serments et des convives, il ne voulut pas lui manquer de parole.

Et aussitôt le roi envoya un garde en lui ordonnant d'apporter la tête de Jean.

Le garde s'en alla et le décapita dans la prison ; puis il apporta sa tête sur un plat et la donna à la jeune fille, et la jeune fille la donna à sa mère.

Les disciples de Jean, l'ayant appris, vinrent prendre son cadavre et le mirent dans un tombeau.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Le Fils de l'homme
est venu pour servir.
Que celui qui veut être grand
se fasse le serviteur de tous.

Alléluia, alléluia, alléluia.

L’envoi des disciples en Galilée a attiré l’attention de la population et des autorités sur Jésus. Désormais ce jeune maître a une communauté, un groupe avec lequel il se déplace et autour duquel beaucoup de personnes se sont rassemblées. Hérode (le fils d’Hérode le Grand) qui gouverne alors la Galilée et la Pérée et qui a entendu parler de Jésus, se rend compte que sa réputation s’est répandue dans toute la région. Certains voient en lui Élie, d’autres l’un des prophètes d’autrefois, d’autres encore Jean Baptiste ressuscité des morts. Hérode, en vérité, a fait taire Jean Baptiste parce que ses discours l’interpellaient directement : il critiquait sa conduite et l’exhortait à changer. Le cœur d’Hérode ne s’est pas laissé toucher par les paroles du prophète, et s’est progressivement endurci au point de se plier aux visées sanguinaires de Salomé, instiguée par la perfide Hérodiade. Se croyant plus fort que les paroles de Jean Baptiste, le roi a consenti à ce qu’il soit mis à mort. Mais il n’est pas parvenu à éliminer la Parole. Jésus va porter la prédication de Jean Baptiste à son accomplissement. C’est donc à juste titre que les gens disent de lui : « C’est Jean Baptiste qui est ressuscité ». La prédication reprend sa marche sur les routes du monde, n’ayant d’autre force qu’elle-même. L’Évangile demande à être écouté avec disponibilité et accueilli dans le cœur. Bien souvent, nous nous croyons plus forts que la prédication, comme Hérode : nous cherchons à la faire taire, à l’éloigner, à ne lui donner aucun crédit. Ce faisant, nous nous privons et nous privons les autres de la lumière. L’évangéliste nous montre que l’Évangile est plus fort que le pouvoir de tous les Hérode de ce monde. Heureux serons-nous si nous l’accueillons dans notre cœur, en laissant accomplir en nous le changement pour lequel il a été envoyé d’En-Haut.


04/02/2011
Prière de la Sainte Croix


Calendrier de la semaine
OCT
22
Dimanche 22 octobre
Le jour du Seigneur
OCT
23
Lundi 23 octobre
Prière pour les pauvres
OCT
24
Mardi 24 octobre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
OCT
25
Mercredi 25 octobre
Prière avec les Saints
OCT
26
Jeudi 26 octobre
Prière pour l'Église
OCT
27
Vendredi 27 octobre
Prière de la Sainte Croix
OCT
28
Samedi 28 octobre
Prière avec les Apôtres
OCT
29
Dimanche 29 octobre
Le jour du Seigneur