Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome

Les Églises d’Orient et d’Occident célèbrent aujourd’hui l’Annonciation du Seigneur à Marie.


Lecture de la Parole de Dieu

Gloire à toi, ô Seigneur et louange à toi.

Ceci est l'Évangile des pauvres,
la libération des prisonniers,
la vue aux aveugles,
la liberté des opprimés.

Gloire à toi, ô Seigneur et louange à toi.

Luc 1,26-38

Le sixième mois, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, du nom de Nazareth,

à une vierge fiancée à un homme du nom de Joseph, de la maison de David ; et le nom de la vierge était Marie.

Il entra et lui dit : " Réjouis-toi, comblée de grâce, le Seigneur est avec toi. "

À cette parole elle fut toute troublée, et elle se demandait ce que signifiait cette salutation.

Et l'ange lui dit : " Sois sans crainte, Marie ; car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.

Voici que tu concevras dans ton sein et enfanteras un fils, et tu l'appelleras du nom de Jésus.

Il sera grand, et sera appelé Fils du Très-Haut. Le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père ;

il régnera sur la maison de Jacob pour les siècles et son règne n'aura pas de fin. "

Mais Marie dit à l'ange : " Comment cela sera-t-il, puisque je ne connais pas d'homme ? "

L'ange lui répondit : " L'Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c'est pourquoi l'être saint qui naîtra sera appelé Fils de Dieu.

Et voici qu'Élisabeth, ta parente, vient, elle aussi, de concevoir un fils dans sa vieillesse, et elle en est à son sixième mois, elle qu'on appelait la stérile ;

car rien n'est impossible à Dieu. "

Marie dit alors : " Je suis la servante du Seigneur ; qu'il m'advienne selon ta parole ! " Et l'ange la quitta.

 

Gloire à toi, ô Seigneur et louange à toi.

Le Fils de l'homme
est venu pour servir.
Que celui qui veut être grand
se fasse le serviteur de tous.

Gloire à toi, ô Seigneur et louange à toi.

La liturgie de l’Église a voulu dédier une mémoire particulière au jour où l’ange fut envoyé à Nazareth annoncer à Marie qu’elle allait devenir la mère de Jésus. L’Évangile ne nous emmène pas au Temple de Jérusalem, mais dans l’humble demeure d’une jeune fille qui porte un nom très commun : Marie, une jeune fille comme les autres, qui vit la vie ordinaire de son village. Pourtant, c’est sur elle que s’est posé le regard du Seigneur. Dès le moment de sa conception, elle a été choisie pour devenir la mère du Sauveur. Dieu l’a préservée, protégée, embellie, purifiée de toute tache pour qu’elle puisse accueillir le Seigneur Jésus. L’ange entre chez elle et la salue par ces mots : « Réjouis-toi, comblée de grâce ». Oui, Marie est comblée de l’amour de Dieu. En cela, elle nous précède tous. Elle a su écouter avec une humilité parfaite la Parole du Seigneur. En entendant les paroles de l’ange, Marie se trouble. Mais l’ange la rassure : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu concevras dans ton sein et enfanteras un fils, et tu l’appelleras du nom de Jésus ». Ces paroles la bouleversent encore davantage, d’autant plus qu’elle n’est pas encore allée habiter chez Joseph. Et elle le dit : « Comment cela sera-t-il, puisque je ne connais pas d’homme ? ». Mais l’ange insiste : « L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ». Nous pouvons imaginer le tumulte qui se déchaîne dans le cœur de cette jeune fille ! Elle pourrait dire non et poursuivre tranquillement sa vie de tous les jours. Elle pouvait le faire, certes, mais alors elle se serait soustraite aux horizons de Dieu. En disant oui, elle risquait d’apparaître dans le meilleur des cas comme une fille mère. Marie, qui ne compte pas sur ses propres forces, mais uniquement sur les paroles de l’ange, répond : « Je suis la servante du Seigneur; qu’il m’advienne selon ta parole ». Elle, la première aimée de façon aussi forte par Dieu, est aussi la première à répondre aux paroles de l’ange par une acceptation totale. Marie, première des croyants, nous montre l’exemple comment nous devons écouter la Parole de Dieu. Son obéissance est à l’origine du salut. Ce jour-là, par ce « oui », la désobéissance des premiers hommes a fait place au temps de la rédemption. Avec Marie, apprenons à accueillir l’Évangile dans notre cœur, en participant ainsi au mystère du salut.


25/03/2011
Prière de la Sainte Croix


Calendrier de la semaine
MAR
19
Dimanche 19 mars
Le jour du Seigneur
MAR
20
Lundi 20 mars
Prière pour la paix
MAR
21
Mardi 21 mars
Prière avec Marie, mère du Seigneur
MAR
22
Mercredi 22 mars
Prière avec les Saints
MAR
23
Jeudi 23 mars
Prière pour l'Église
MAR
24
Vendredi 24 mars
Prière de la Sainte Croix
MAR
25
Samedi 25 mars
Prière de la Vigile
MAR
26
Dimanche 26 mars
Le jour du Seigneur