Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Je suis le Bon Pasteur,
mes brebis entendent ma voix.
Elles deviendront un seul troupeau
et un seul enclos.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Matthieu 11,28-30

" Venez à moi, vous tous qui peinez et ployez sous le fardeau, et moi je vous soulagerai.

Chargez-vous de mon joug et mettez-vous à mon école, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez soulagement pour vos âmes.

Oui, mon joug est aisé et mon fardeau léger. "

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Je vous donne un commandement nouveau:
aimez-vous les uns les autres.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Ces quelques versets sont remplis de cette compassion que nous avons rencontrée au début de la mission publique de Jésus, ainsi que l’écrit Matthieu lui-même: «Voyant les foules, il eut pitié d’elles , parce qu’elles étaient fatiguées et abattues comme des brebis sans berger» (9,36). Comme pour synthétiser toute son action de salut, il appelle à lui tous ceux qui sont fatigués et alourdis par la vie: depuis le publicain qu’il a appelé à sa suite, dirait-on, jusqu’au petit groupe d’hommes et de femmes qui l’ont choisi pour maître. Depuis les foules lasses et épuisées d’hier, qui peuvent enfin trouver un berger, jusqu’à celles encore plus nombreuses d’aujourd’hui qui ont tant de mal à trouver quelqu’un qui s’occupe d’elles ; celles qui sont opprimées par les abus de pouvoir des riches, celles qui sont marquées par la violence de la guerre, de la faim, de l’injustice. Sur toutes ces foules, résonnent aujourd’hui les paroles du Seigneur : «Venez à moi, je vous procurerai le repos». C’est nous qui devons être la voix de Jésus. Oui, les communautés chrétiennes d’aujourd’hui, qui sont répandues sur la face de la terre, devraient pouvoir reprendre ces mots de Jésus à l’égard des foules ayant besoin d’aide et de réconfort : «Venez, et nous vous procurerons le repos». Est-ce que cela arrive ? N’est-il pas vrai plutôt que nous sommes par fois muets, uniquement préoccupés par nos questions internes? Pourtant, le besoin que l’on peut avoir d’une telle invitation est là, évident, aux yeux de tous ! Il nous faut une audace nouvelle . Mais elle ne jaillira que d’un cœur semblable à celui de Jésus. Evitons donc de nous replier sur nous-mêmes, de demeurer emprisonnés dans nos autoréférences. Et témoignons avec plus de courage, par nos paroles et par des faits, de la miséricorde extraordinaire – et unique - de Jésus. Le «repos» dont parle l’évangile n’est autre que Jésus même: reposer sur sa poitrine et se nourrir de sa Parole. Jésus, et lui seul, peut encore ajouter ensuite : «Prenez sur vous mon joug». Il ne parle pas du «joug de la loi», du joug épuisant qu’imposent les pharisiens. Le joug dont parle Jésus est l’évangile, qui est en même temps exigeant et doux, exactement comme lui. C’est pourquoi il ajoute: «Devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur». Devenez mes disciples, c’est à dire apprenez de moi. Nous en avons besoin nous-mêmes; en ont surtout besoin les foules nombreuses qui, dans notre monde, attendent encore d’entendre résonner l’invitation de Jésus: «Venez et vous trouverez le repos».


14/07/2011
Prière pour l’Église


Calendrier de la semaine
MAR
26
Dimanche 26 mars
Le jour du Seigneur
MAR
27
Lundi 27 mars
Prière pour les pauvres
MAR
28
Mardi 28 mars
Prière avec Marie, mère du Seigneur
MAR
29
Mercredi 29 mars
Prière avec les Saints
MAR
30
Jeudi 30 mars
Prière pour l'Église
MAR
31
Vendredi 31 mars
Prière de la Sainte Croix
AVR
1
Samedi 1 avril
Prière de la Vigile
AVR
2
Dimanche 2 avril
Le jour du Seigneur