Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome


Lecture de la Parole de Dieu

Gloire à toi, ô Seigneur et louange à toi.

L'Esprit du Seigneur est sur toi.
Celui qui naîtra de toi sera saint.

Gloire à toi, ô Seigneur et louange à toi.

1 Timothée 1,8-11

Certes, nous le savons, la Loi est bonne, si on en fait un usage légitime,

en sachant bien qu'elle n'a pas été instituée pour le juste, mais pour les insoumis et les rebelles, les impies et les pécheurs, les sacrilèges et les profanateurs, les parricides et les matricides, les assassins,

les impudiques, les homosexuels, les trafiquants d'hommes, les menteurs, les parjures, et pour tout ce qui s'oppose à la saine doctrine,

celle qui est conforme à l'Évangile de la gloire du Dieu bienheureux, qui m'a été confié.

 

Gloire à toi, ô Seigneur et louange à toi.

Nous sommes, Seigneur, tes serviteurs
qu'il nous advienne selon ta Parole.

Gloire à toi, ô Seigneur et louange à toi.

Paul déclare que la loi est bonne puisqu’elle a été donnée dans le but de préparer la route à l’Évangile. Il écrit aux Galates que c’est elle qui est notre « pédagogue jusqu’au Christ » (Ga 3, 24). Mais Paul ajoute aussi que, par la venue de Jésus, nous sommes parvenus à « la fin de la Loi » (Rm 10, 4). Certes, elle est utile aux disciples, mais uniquement si l’on voit en elle un soutien en vue de demeurer fidèles à l’Évangile. Tout disciple de Jésus, en effet, une fois soustrait au péché, est accueilli dans la communauté où il vit dans l’agapè, c’est-à-dire dans la plénitude de l’amour. C’est dans cet amour (agapè) que nous trouvons notre salut. C’est lui cette « saine doctrine » à laquelle Paul fait allusion : « saine » veut dire que l’agapè chrétien guérit, affermit et renvoie chaque être humain justifié. A la différence de la loi, l’amour déracine le mal et le péché d’une manière plus radicale, du moment qu’il remue le cœur en le changeant et ne se limite pas simplement à l’observance de quelques normes, bien que justes. L’apôtre, sachant que la loi est offerte aux pécheurs, donne tout de même une liste de vices qui, à l’époque, étaient répandus aussi en milieu helléniste : « les insoumis et les rebelles, les impies et les pécheurs, les sacrilèges et les profanateurs, les parricides et les matricides, les assassins, les impudiques, les homosexuels, les trafiquants d’hommes, les menteurs, les parjures... ». La loi a été promulguée pour contenir ces instincts qui habitent « naturellement » le cœur humain blessé par le péché. Chacun de nous sait qu’il est esclave de ses propres instincts. C’est pourquoi il est bon de ne pas mépriser la loi. Bien plus, il est on ne peut plus opportun de pratiquer une discipline sévère afin de nous écarter de nos duretés instinctives, d’éviter les dominations faciles, de ne pas tomber dans l’habitude d’alimenter des pensées violentes et méchantes et ainsi de suite. L’Évangile de l’amour - qui est loin d’être une nouvelle loi - demande lui-même une discipline du cœur pour que nous n’étouffions pas par nos oppositions cet amour que le Seigneur a répandu en nos cœurs. C’est l’amour du Seigneur qui nous sauve, pourvu que nous le laissions œuvrer en nous. L’Évangile qui a été confié à Paul, c’est justement d’annoncer la libération de la loi par l’accueil de l’Évangile de l’amour. C’est pourquoi, celui qui se croit juste et exempt du mal doit faire attention, car il risque de ne pas savoir accueillir la liberté de l’amour, la seule qui puisse délier notre complicité avec le mal. Par contre, celui qui reconnaît son propre péché en éprouvant le besoin d’être sauvé, va accueillir l’agapè, c’est-à-dire « l’Évangile de la gloire du Dieu bienheureux, qui m’a été confié ». L’amour nous introduit dans le Dieu « bienheureux », dans cette béatitude de Dieu qui est plénitude d’amour et de bonheur.


06/03/2012
Prière avec Marie, mère du Seigneur


Calendrier de la semaine
OCT
15
Dimanche 15 octobre
Le jour du Seigneur
OCT
16
Lundi 16 octobre
Prière pour la paix
OCT
17
Mardi 17 octobre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
OCT
18
Mercredi 18 octobre
Prière avec les Apôtres
OCT
19
Jeudi 19 octobre
Prière pour l'Église
OCT
20
Vendredi 20 octobre
Prière de la Sainte Croix
OCT
21
Samedi 21 octobre
Prière de la Vigile
OCT
22
Dimanche 22 octobre
Le jour du Seigneur