Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome


Lecture de la Parole de Dieu

Gloire à toi, ô Seigneur et louange à toi.

Vous êtes une race élue,
une nation sainte, un sacerdoce royal,
peuple acquis par Dieu
pour proclamer ses louanges

Gloire à toi, ô Seigneur et louange à toi.

1 Corinthiens 9,19-27

Oui, libre à l'égard de tous, je me suis fait l'esclave de tous, afin de gagner le plus grand nombre.

Je me suis fait Juif avec les Juifs, afin de gagner les Juifs ; sujet de la Loi avec les sujets de la Loi - moi, qui ne suis pas sujet de la Loi - afin de gagner les sujets de la Loi.

Je me suis fait un sans-loi avec les sans-loi - moi qui ne suis pas sans une loi de Dieu, étant sous la loi du Christ - afin de gagner les sans-loi.

Je me suis fait faible avec les faibles, afin de gagner les faibles. Je me suis fait tout à tous, afin d'en sauver à tout prix quelques-uns.

Et tout cela, je le fais à cause de l'Évangile, afin d'en avoir ma part.

Ne savez-vous pas que, dans les courses du stade, tous courent, mais un seul obtient le prix ? Courez donc de manière à le remporter.

Tout athlète se prive de tout ; mais eux, c'est pour obtenir une couronne périssable, nous une impérissable.

Et c'est bien ainsi que je cours, moi, non à l'aventure ; c'est ainsi que je fais du pugilat, sans frapper dans le vide.

Je meurtris mon corps au contraire et le traîne en esclavage, de peur qu'après avoir servi de héraut pour les autres, je ne sois moi-même disqualifié.

 

Gloire à toi, ô Seigneur et louange à toi.

Vous serez saints,
parce que je suis Saint, dit le Seigneur.

Gloire à toi, ô Seigneur et louange à toi.

La véritable liberté dont Paul témoigne et qu’il nous annonce est celle qui consiste à se faire « esclave de tous » pour communiquer l’Évangile. Avec cette force qui naît du témoignage de sa vie, l’apôtre réunit les deux affirmations : « Libre à l’égard de tous pour être l’esclave de tous ». On entend ici l’écho des paroles de Jésus : « Il ne doit pas en être ainsi parmi vous : au contraire, celui qui voudra devenir grand parmi vous, sera votre serviteur » (Mc 10, 43). Or il ne s’agit pas d’un exercice ascétique visant à perfectionner l’âme. L’apôtre s’est fait esclave afin de gagner le plus grand nombre de personnes au Christ. En l’espace de quelques lignes, il répète cinq fois le verbe « gagner » auquel il associe étroitement l’autre verbe : « sauver ». Le cœur de l’apôtre ne bat pas pour lui-même, mais il se dilate pour embrasser le monde : « Je me suis fait tout à tous, afin d’en sauver à tout prix quelques-uns ». Non seulement il n’exclut personne (juifs ou païens, peu importe), mais il semble ne pas se donner de repos jusqu’à ce que l’Évangile gagne le plus grand nombre de personnes possible. Telle est sa compétition, sa course, pour toute la vie. C’est un témoignage qui devrait résonner de manière particulièrement forte pour les chrétiens au début de ce nouveau millénaire. Paul revient encore une fois au milieu de nous comme celui qui a su recueillir l’esprit universel de la prédication de Jésus et en faire sa raison de vivre. Nous pourrions dire que, le premier, il réalise la mondialisation de l’amour en venant à bout de toute fermeture, de toute frontière, de tout ethnicisme, fût-il religieux. L’apôtre veut gagner le monde entier : il a à l’esprit Rome, la capitale de l’empire et veut aller jusqu’en Espagne, l’extrême limite de celui-ci. Paul reste aujourd’hui encore, pour chaque communauté chrétienne, un exemple de cet art d’annoncer l’Évangile jusqu’aux extrémités de la terre. Il reste que la question encore une fois n’est pas extérieure. Nous n’avons pas de preuves absolument irréfutables de ce que Paul soit arrivé en Espagne. Ce qui compte, c’est l’universalité du cœur. C’est là, dans notre cœur, que doivent tomber les frontières et les barrières, car, avant d’être extérieures, ces dernières sont d’abord tracées dans le cœur et dans l’esprit des hommes.


06/03/2013
Prière avec les Saints


Calendrier de la semaine
OCT
22
Dimanche 22 octobre
Le jour du Seigneur
OCT
23
Lundi 23 octobre
Prière pour les pauvres
OCT
24
Mardi 24 octobre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
OCT
25
Mercredi 25 octobre
Prière avec les Saints
OCT
26
Jeudi 26 octobre
Prière pour l'Église
OCT
27
Vendredi 27 octobre
Prière de la Sainte Croix
OCT
28
Samedi 28 octobre
Prière avec les Apôtres
OCT
29
Dimanche 29 octobre
Le jour du Seigneur