Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome

Souvenir de la Vierge Marie vénérée en tant que Notre-Dame de Lujan en Argentine.


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Vous êtes une race élue,
une nation sainte, un sacerdoce royal,
peuple acquis par Dieu
pour proclamer ses louanges

Alléluia, alléluia, alléluia.

Colossiens 1,1-2

Paul, apôtre du Christ Jésus par la volonté de Dieu, et le frère Timothée,

aux saints de Colosses, frères fidèles dans le Christ. À vous grâce et paix de par Dieu notre Père !

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Vous serez saints,
parce que je suis Saint, dit le Seigneur.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Paul se présente aux Colossiens comme apôtre, c’est-à-dire comme envoyé du Christ pour communiquer l’Évangile. C’est de là que vient son autorité, ainsi que le devoir d’intervenir dans la vie de la communauté de Colosse. De plus, Paul n’est pas seul dans son ministère ; il a avec lui Timothée, comme pour rendre visible l’envoi des disciples « deux par deux » (Grégoire le Grand commente ainsi cette décision de Jésus : « Il les envoya deux par deux afin que leur première annonce fût le témoignage même de leur amour mutuel »). La mission d’annoncer l’Évangile n’est jamais une œuvre solitaire, elle exige toujours une fraternité d’où elle vient et à laquelle elle aboutit : l’Évangile part de la communauté et crée la communauté des frères. C’est pourquoi Paul appelle Timothée « frère » ; et ce sont aussi des « frères » qui sont les destinataires de la lettre : « aux saints de Colosse, frères fidèles dans le Christ ». L’histoire chrétienne est, dès ses commencements, une histoire de la fraternité, c’est-à-dire d’hommes et de femmes que Dieu appelle de tout lieu et de toute appartenance, pour former une « famille ». Cela est possible parce que leur lien est « dans le Christ », c’est-à-dire dans le fait de participer de l’unique Évangile. La fraternité chrétienne a son origine et son fondement dans la paternité de Dieu et se réalise par notre union à Jésus « l’aîné d’une multitude de frères » (Rm 8, 29). Il s’agit d’une famille particulière dans laquelle toute distance est dépassée et tous sont rendus proches les uns des autres, au-delà des vécus personnels de chacun, de son histoire, de sa culture, de sa condition. Tout en étant conscient d’être apôtre et d’avoir une responsabilité paternelle vis-à-vis des Colossiens (cf. 1 Co 4, 15), Paul ne se place pas au-dessus de la communauté ; il se reconnaît comme étant un frère parmi ses frères. Comme tous les croyants, Paul sait bien qu’il est avant tout disciple. La condition de disciple rend les croyants « saints », c’est-à-dire « séparés » d’un destin de solitude et de mort, et donc aussi « fidèles », c’est-à-dire qu’elle en fait des croyants qui savent persévérer dans l’amour de Jésus. En saluant ces « saints » et en formulant un double souhait de «grâce» et de «paix», l’apôtre invoque sur eux la bénédiction de Dieu.


08/05/2013
Prière avec les Saints


Calendrier de la semaine
OCT
22
Dimanche 22 octobre
Le jour du Seigneur
OCT
23
Lundi 23 octobre
Prière pour les pauvres
OCT
24
Mardi 24 octobre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
OCT
25
Mercredi 25 octobre
Prière avec les Saints
OCT
26
Jeudi 26 octobre
Prière pour l'Église
OCT
27
Vendredi 27 octobre
Prière de la Sainte Croix
OCT
28
Samedi 28 octobre
Prière avec les Apôtres
OCT
29
Dimanche 29 octobre
Le jour du Seigneur