Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome

Action de grâces au Seigneur pour l’année écoulée.


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Gloire à Dieu au plus haut des cieux
et sur la terre paix aux hommes objets de sa complaisance !

Alléluia, alléluia, alléluia.

1 Jean 2,18-21

Petits enfants, voici venue la dernière heure. Vous avez ouï dire que l'Antichrist doit venir ; et déjà maintenant beaucoup d'antichrists sont survenus : à quoi nous reconnaissons que la dernière heure est là. Ils sont sortis de chez nous, mais ils n'étaient pas des nôtres. S'ils avaient été des nôtres, ils seraient restés avec nous. Mais il fallait que fût démontré que tous n'étaient pas des nôtres. Quant à vous, vous avez reçu l'onction venant du Saint, et tous vous possédez la science. Je vous ai écrit, non que vous ignoriez la vérité, mais parce que vous la connaissez et qu'aucun mensonge ne provient de la vérité.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Alléluia, alléluia, alléluia.
Alléluia, alléluia, alléluia.
Alléluia, alléluia, alléluia.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Au terme de cette année, nous écoutons ce passage de la première lettre de saint Jean qui commence par cette affirmation que « nous sommes à la dernière heure ». La tradition pastorale de l’Église, avec l’hymne très ancienne du Te Deum, nous fait chanter notre action de grâces au Seigneur pour tous les jours dont il nous a fait don au cours de cette année. Nous savons bien qu’il s’agit d’une date conventionnelle, mais il est bon de rappeler que le temps n’est pas indifférent et que nos jours ne sont pas éternels. Les jours, les années passent, et il nous est demandé de les vivre en présence de Dieu. L’histoire, en effet, n’est pas une enveloppe vide : elle est le lieu où advient notre salut, le lieu où se déroule le combat ardu entre le bien et le mal, la liberté de l’amour et l’esclavage du péché. L’apôtre saint Jean met en lumière ce combat en signalant la présence de faux prophètes que l’on identifie à l’antéchrist. C’est la dernière heure, autrement dit le temps du combat définitif. À plusieurs reprises, dans les Évangiles, Jésus met en garde ses disciples au sujet de la « fin des temps », de la dernière heure. Marc affirme : « Il surgira, en effet, des faux Christs et des faux prophètes qui opéreront des signes et des prodiges pour abuser, s’il était possible, les élus » (Mc 13, 22). Dans les lettres de Paul, de Pierre, de Jude, nous remarquons ce même avertissement. En disant que « nous sommes à la dernière heure », saint Jean ne veut pas affirmer que l’histoire touche à sa fin, mais que le temps est venu pour chacun d’un choix définitif concernant Jésus et son Évangile. Ce qui est vrai pour chaque génération chrétienne comme pour tout croyant. Pendant notre vie, en effet, nous sommes tous mis à rude épreuve par les ennemis de l’Évangile. Il est nécessaire de demeurer solidement attachés à Jésus en entreprenant la tâche qu’il nous a confiée. Et il est impossible de renvoyer cette décision à d’autres moments, car nous ne savons même pas s’il y en aura d’autres. Jean observe tristement que ces faux prophètes (les antéchrists) ne viennent pas de bien loin : « Ils sont sortis de chez nous, mais ils n’étaient pas des nôtres ». Ceux-là n’ont pas « l’onction de celui qui est saint », c’est-à-dire qu’ils n’ont pas l’Esprit de Jésus répandu dans le cœur des disciples. Il ne suffit donc pas d’être physiquement présent dans la communauté, il faut encore vivre de l’esprit qui l’anime, s’y engager de tout son cœur. C’est ce qui arrive lorsque l’on a la « science », autrement dit la sagesse de l’Évangile. L’apôtre nous exhorte à demeurer enracinés dans l’Évangile pour demeurer dans la communion du Père. À l’heure où l’année touche à son terme et où une nouvelle année s’ouvre, l’Église nous invite à rendre grâces au Seigneur pour le temps écoulé et à aller vers l’année qui vient dans l’attitude de ceux qui se laissent conduire par sa Parole : qu’elle soit la lumière de nos pas.


31/12/2015
Te Deum


Calendrier de la semaine
OCT
22
Dimanche 22 octobre
Le jour du Seigneur
OCT
23
Lundi 23 octobre
Prière pour les pauvres
OCT
24
Mardi 24 octobre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
OCT
25
Mercredi 25 octobre
Prière avec les Saints
OCT
26
Jeudi 26 octobre
Prière pour l'Église
OCT
27
Vendredi 27 octobre
Prière de la Sainte Croix
OCT
28
Samedi 28 octobre
Prière avec les Apôtres
OCT
29
Dimanche 29 octobre
Le jour du Seigneur