Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Je suis le Bon Pasteur,
mes brebis entendent ma voix.
Elles deviendront un seul troupeau
et un seul enclos.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Psaume 117 (118), 1.8-9.19-21.25-27

1 Alleluia! Rendez grâce à Yahvé, car il est bon, car éternel est son amour!
8 Mieux vaut s'abriter en Yahvé que se fier en l'homme;
9 mieux vaut s'abriter en Yahvé que se fier aux puissants.
19 Ouvrez-moi les portes de justice, j'entrerai, je rendrai grâce à Yahvé!
20 C'est ici la porte de Yahvé, les justes entreront.
21 Je te rends grâce, car tu m'as exaucé, tu fus pour moi le salut.
25 De grâce, Yahvé, donne le salut! De grâce, Yahvé, donne la victoire!
26 Béni soit au nom de Yahvé celui qui vient! Nous vous bénissons de la maison de Yahvé.
27 Yahvé est Dieu, il nous illumine. Serrez vos cortèges, rameaux en main, jusqu'aux cornes de l'autel.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Je vous donne un commandement nouveau:
aimez-vous les uns les autres.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Le Psaume 117 est un hymne d’action de grâces à Dieu, de la part d’Israël, pour avoir été libérée des ennemis. La liturgie hébraïque le conduit à la fête automnale des Cabanes, commémoration du séjour d’Israël dans le désert. Le psaume commence par une invitation litanique à louer le Seigneur : « Louez le Seigneur car qu’il est bon, car éternel est son amour » (v.1-4). C’est encore une fois l’invitation à chanter la miséricorde de Dieu. Le Dieu d’Israël ne semble pas pouvoir rester sans l’homme, sans se pencher sur lui, sans le chercher, sans le défendre des ennemis, sans le soustraire à la défaite. Le psalmiste souligne que cette miséricorde est non seulement gratuite, mais encore « éternelle ». Dans notre facilité à trahir et dans la fragilité de notre vie, le psaume invite à contempler et à se réjouir de la miséricorde éternelle de Dieu : « l’amour de Dieu dure pour toujours ». Le psalmiste raconte son expérience : dans l’angoisse, il a crié vers le Seigneur et le Seigneur l’a sauvé (v.5) ; comme des abeilles, les peuples ennemis l’ont encerclé, comme un feu qui éclate dans les épines, mais au nom du Seigneur il les a vaincus (v.11-12) ; le Seigneur l’a éprouvé durement, mais ne l’a pas abandonné à la mort (v.18). Plusieurs fois, il s’interrompt pour proclamer sa foi dans le Seigneur : « Ma force et mon chant, c’est le Seigneur, il fut mon salut » (v.14), et encore : « Le Seigneur est avec moi, je n’ai pas peur : que peut me faire un homme ? »(v.6). Puis il affirme avec une grande sagesse : « Mieux vaut de se réfugier dans le Seigneur que de se fier à l’homme ; mieux vaut se réfugier dans le Seigneur que de se fier aux puissants » (v.8-9). La vraie sécurité est seulement dans le Seigneur, dont l’amour est pour toujours. Mais assez souvent l’homme, dans son manque de sagesse, ne le reconnaît pas ; parfois il le déprécie complètement et s’en éloigne. Toutefois, Dieu continue d’envoyer des signes de son amour, même si nous, aveuglés par l’orgueil et le peu de foi, nous ne les reconnaissons pas. Nous les éloignons complètement et les chassons. Le psalmiste avertit : « La pierre écartée par les constructeurs est devenue tête d’angle » (v.22). Cette métaphore a été reprise par Jésus et Il se l’applique ; malheureusement, aujourd’hui encore il est refusé et écarté. Malgré tout, Il reste la pierre angulaire choisie par Dieu pour construire un peuple nouveau capable d’aimer. Le psaume se conclue par des acclamations reprises par les Évangiles pour l’entrée de Jésus à Jérusalem : « Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur » (v.26). La pierre angulaire a été accueillie pour l’édification de la nouvelle Jérusalem. Saint Ephrem chantait à son sujet: « Bienheureuses tes portes grandes ouvertes, tes porches grands ouverts, parce que nous y trouvons tous place. Dans tes rues tous les peuples chantent. Les païens, cœurs durs, cœurs de pierre, louent et acclament la Pierre écartée par les constructeurs et devenue tête d’angle. Emues devant la Pierre, les pierres crient ».


01/12/2016
Prière pour l'Église


Calendrier de la semaine
NOV
19
Dimanche 19 novembre
Le jour du Seigneur
NOV
20
Lundi 20 novembre
Prière pour la paix
NOV
21
Mardi 21 novembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
NOV
22
Mercredi 22 novembre
Prière avec les Saints
NOV
23
Jeudi 23 novembre
Prière pour l'Église
NOV
24
Vendredi 24 novembre
Prière de la Sainte Croix
NOV
25
Samedi 25 novembre
Prière de la Vigile
NOV
26
Dimanche 26 novembre
Le jour du Seigneur