Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome

Mémoire de sainte Scholastique (+547 ca.), sœur de saint Benoît. Avec elle, nous nous souvenons des ermites, des moniales et des femmes qui suivent le Seigneur.


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Ceci est l'Évangile des pauvres,
la libération des prisonniers,
la vue aux aveugles,
la liberté des opprimés.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Psaume 31 (32), 1-2.5-7

1 De David. Poème. Heureux qui est absous de son péché, acquitté de sa faute!
2 Heureux l'homme à qui Yahvé ne compte pas son tort, et dont l'esprit est sans fraude!
5 Ma faute, je te l'ai fait connaître, je n'ai point caché mon tort; j'ai dit : J'irai à Yahvé. Confesser mon péché. Et toi, tu as absous mon tort, pardonné ma faute.
6 Aussi chacun des tiens te prie à l'heure de l'angoisse. Que viennent à déborder les grandes eaux, elles ne peuvent l'atteindre.
7 Tu es pour moi un refuge, de l'angoisse tu me gardes, de chants de délivrance tu m'entoures.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Le Fils de l'homme
est venu pour servir.
Que celui qui veut être grand
se fasse le serviteur de tous.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Le psaume 31 rapporte la prière de celui qui vit une condition de péché non pardonné : « Je me taisais et mes forces s’épuisaient à gémir tout le jour : ta main, le jour et la nuit, pesait sur moi ; ma vigueur se desséchait comme l’herbe en été », chantent les deux versets non inclus (v.3-4). En soulignant son silence (« je me taisais »), le psalmiste nous rappelle l’instinct qui habite chacun de nous de cacher notre péché à Dieu, aux autres et à nous-mêmes, en pensant ainsi l’édulcorer voire de le laisser de côté. Le péché ne peut être laissé de côté, il doit être pardonné et effacé. Feindre de ne pas le voir ou, pire encore, vouloir le justifier signifie rester dans le mensonge. Et le mensonge fait vivre mal, pèse, emprisonne et assèche l’âme. Et l’on peut comprendre le lien que le psalmiste établit entre le péché et la maladie et les maux qui nous arrivent. Le péché – semble suggérer le psaume – n’est pas une réalité abstraite et vide ; au contraire, il a une influence sur notre vie, conditionne les comportements, emprisonne le cœur. Par conséquent on ne peut le mettre de côté sans le pardon et le changement du cœur. C’est pourquoi le psalmiste s’adresse à Dieu : « Je t’ai fait connaître ma faute, je n’ai pas caché mes torts » (v.5). Si le mensonge assèche le cœur, la sincérité devant Dieu le fait revivre : tu ne dois plus faire semblant avec toi-même, ni avec Dieu, ni avec les autres, et alors tu te sentiras libre. Reconnaitre son propre péché et le confesser à Dieu n’est pas un geste humiliant, mais un acte de vérité ; il ne diminue pas la propre dignité, mais l’exalte. Demander pardon n’est pas une froide humiliation, ni une atteinte à la dignité ; au contraire, c’est reconnaitre le Seigneur comme un Père qui comprend la fragilité de ses enfants et qui pardonne largement : « J’ai dit : “Je rendrai grâce au Seigneur en confessant mes péchés” » (v.5). Le psalmiste, qui a vécu l’expérience du péché et par conséquent la vie mensongère et triste, retrouve la liberté grâce au pardon. Depuis le début, le psalmiste affirme : « Heureux l’homme dont la faute est enlevée, et le péché remis ! Heureux l’homme dont le Seigneur ne retient pas l’offense, dont l’esprit est sans fraude ! » (v.1-2). Nous sommes tous pécheurs, mais le pire est de faire semblant de ne pas l’être. Cette conscience pousse l’Église, depuis le VIème siècle, à insérer ce psaume parmi les sept psaumes appelés pénitentiels : un groupe de prières qui ont accompagné la conversion de tant d’hommes et de femmes qui se sont confiés à la miséricorde de Dieu, bien plus grande que nos péchés.


10/02/2017
Prière de la Sainte Croix


Calendrier de la semaine
NOV
19
Dimanche 19 novembre
Le jour du Seigneur
NOV
20
Lundi 20 novembre
Prière pour la paix
NOV
21
Mardi 21 novembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
NOV
22
Mercredi 22 novembre
Prière avec les Saints
NOV
23
Jeudi 23 novembre
Prière pour l'Église
NOV
24
Vendredi 24 novembre
Prière de la Sainte Croix
NOV
25
Samedi 25 novembre
Prière de la Vigile
NOV
26
Dimanche 26 novembre
Le jour du Seigneur