Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Ceci est l'Évangile des pauvres,
la libération des prisonniers,
la vue aux aveugles,
la liberté des opprimés.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Psaume 32 (33), 10-15

10 Yahvé déjoue le plan des nations, il empêche les pensées des peuples;
11 mais le plan de Yahvé subsiste à jamais, les pensées de son cœur, d'âge en âge.
12 Heureux le peuple dont Yahvé est le Dieu, la nation qu'il s'est choisie en héritage!
13 Du haut des cieux Yahvé regarde, il voit tous les fils d'Adam;
14 du lieu de sa demeure il observe tous les habitants de la terre;
15 lui seul forme le cœur, il discerne tous leurs actes.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Le Fils de l'homme
est venu pour servir.
Que celui qui veut être grand
se fasse le serviteur de tous.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Les six versets du psaume 32 que la liturgie pose sur nos lèvres commencent avec l’affirmation de la souveraineté de Dieu sur l’histoire humaine. Le croyant, éclairé par l’Esprit, lit en profondeur l’histoire humaine et se rend compte que la main de Dieu l’accompagne au cours des siècles. Les hommes – surtout quand ils se laissent guider par leur orgueil et par la soif de domination – croient guider l’histoire. Et ils sont convaincus que les conquêtes obtenues en écrasant les autres sont sûres et dureront. En réalité de telles conquêtes ont des pieds d’argile. Le psalmiste nous le rappelle : « le Seigneur a déjoué les plans des nations, anéanti les projets des peuples » (v.10). Seul le Seigneur est la roche solide sur laquelle construire l’avenir, aussi bien personnel que collectif, parce que « le plan du Seigneur demeure pour toujours, les projets de son cœur subsistent d’âge en âge » (v.11). Toutes les pages des Saintes Écritures racontent la fidélité de l’amour de Dieu pour ses créatures. Pour Dieu c’est un lien indissoluble, qui ne peut être brisé. Malheureusement nos infidélités et nos trahisons sont infinies ; tous, nous le savons bien par expérience personnelle. Mais le Seigneur ne nous abandonne jamais, son amour ne nous fait jamais défaut, et il ne manque jamais de venir à notre secours. Elles sont belles, et surtout vraies, les paroles du psalmiste qui parle de Dieu sur le trône du ciel qui « voit la race des hommes » (v.13). Le Seigneur n’est pas loin, concentré sur lui-même, oubliant son peuple et les hommes, nous laissant à la merci du mal. Non, répète le psalmiste, le Seigneur « du lieu qu’il habite, observe tous les habitants de la terre » (v.14), pénètre jusqu’au plus profond des cœurs, et reste ferme dans l’amour pour nous. En effet, il sait bien ce qu’il y a dans le cœur de chacun, il connaît nos pensées et même les desseins les plus secrets de notre cœur. Du reste, le psalmiste nous rappelle que c’est le Seigneur « qui forme le cœur de chacun, qui pénètre toutes leurs actions » (v.15). Il est plus intime à nous-mêmes que chacun ne l’est à soi-même. Mais son regard n’est pas celui d’un juge implacable, prompt à juger et à condamner. Non, Lui est un Père qui regarde ses enfants pour les protéger, pour les sauver du mal et de l’oppression. Le regard de Dieu – que le psalmiste appelle de ses vœux – n’est pas un regard menaçant, prêt à condamner. Certes, le Seigneur voit le péché et la faiblesse des hommes, mais il voit “pour les délivrer de la mort, les garder en vie aux jours de famine.” (v.19). Dieu nous regarde depuis le ciel pour nous sauver, et non pas pour nous condamner. Cette affirmation du psaume non seulement ne rend pas triste, mais apporte la joie dans le cœur du croyant, car il peut chanter la fidélité de Dieu. De là vient la béatitude du peuple choisi par Dieu pour communiquer à tous le salut : « Heureux le peuple dont le Seigneur est le Dieu, heureuse la nation qu’il s’est choisie pour domaine ! » (v.12). C’est une béatitude étroitement liée à la vocation missionnaire que le Seigneur confie au peuple : il l’a choisi pour faire parvenir à tous son amour.


17/02/2017
Prière de la Sainte Croix


Calendrier de la semaine
NOV
12
Dimanche 12 novembre
Le jour du Seigneur
NOV
13
Lundi 13 novembre
Prière pour les pauvres
NOV
14
Mardi 14 novembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
NOV
15
Mercredi 15 novembre
Prière avec les Saints
NOV
16
Jeudi 16 novembre
Prière pour l'Église
NOV
17
Vendredi 17 novembre
Prière de la Sainte Croix
NOV
18
Samedi 18 novembre
Prière de la Vigile
NOV
19
Dimanche 19 novembre
Le jour du Seigneur