Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Ceci est l'Évangile des pauvres
la libération des prisonniers
la vue aux aveugles
la liberté des opprimés.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Psaume 32 (33), 12-13.18-22

12 Heureux le peuple dont Yahvé est le Dieu, la nation qu'il s'est choisie en héritage!
13 Du haut des cieux Yahvé regarde, il voit tous les fils d'Adam;
18 Voici, l'œil de Yahvé est sur ceux qui le craignent, sur ceux qui espèrent son amour,
19 pour préserver leur âme de la mort et les faire vivre au temps de la famine.
20 Notre âme attend Yahvé, notre secours et bouclier, c'est lui;
21 en lui, la joie de notre cœur, en son nom de sainteté notre foi.
22 Sur nous soit ton amour, Yahvé, comme notre espoir est en toi.

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Le Fils de l'homme
est venu pour servir.
Que celui qui veut être grand
se fasse le serviteur de tous.

Alléluia, alléluia, alléluia.

La liturgie nous fait réciter quelques versets du psaume 33, un hymne à la Parole de Dieu, parole qui crée, qui guide l’histoire sur le chemin de la justice et de l’amour et qui conduit avec une passion maternelle le peuple que le Seigneur s’est choisi. Le psalmiste chante : « Heureux le peuple dont le Seigneur est le Dieu, la nation qu’il s’est choisie en héritage?! » (12) En un seul verset, il résume le mystère de l’alliance entre Dieu et Israël. Le Seigneur, dans sa miséricorde, choisit Israël comme son peuple. Et ce choix est à l’origine de la béatitude d’Israël. Mais il y a aussi l’accueil de l’alliance de la part d’Israël et donc la reconnaissance du Seigneur comme Dieu unique. C’est le mystère qui traverse l’ensemble des Écritures Saintes, dès les pages de l’Exode. Le Seigneur dit à son peuple : « “Maintenant, si vous écoutez ma voix et gardez mon alliance, je vous tiendrai pour mon bien propre parmi tous les peuples, car toute la terre est à moi. Je vous tiendrai pour un royaume de prêtres, une nation sainte.” Voilà les paroles que tu diras aux Israélites. » (Ex 19,5-6). Le peuple du Seigneur, le plus petit d’entre tous, a donc la mission de témoigner devant tous les peuples de la terre de la grandeur et de l’amour du Seigneur. C’est le regard sans limites de Dieu qui est à la base de la mission « sacerdotale » — c’est-à-dire sainte — du peuple des croyants envers le monde entier. En effet, Dieu a un regard universel, comme le chante le psaume : « Du haut des cieux le Seigneur regarde, il voit tous les fils d’Adam. » (13) Le Seigneur voit tous les peuples, il voit nos mégalopoles, il voit un monde désormais globalisé. Et il aime tous les hommes, personne n’est exclu. Et il choisit un petit peuple pour parler à tous les peuples, un petit peuple pour parler au grand peuple de la ville. Ces mots nous rappellent la décision de sauver les hommes, non de manière individuelle, mais en les regroupant en un peuple. Cette sagesse biblique s’oppose de manière radicale à cet individualisme qui élargit de plus en plus son pouvoir, incitant les hommes à se penser les uns séparés des autres. Le Seigneur regarde les hommes pour les sauver du pouvoir du mal. Aussi bien dans les pages de l’Ancien Testament que dans celles du Nouveau, le Seigneur est fréquemment présenté sous les traits du bon pasteur qui regroupe les brebis égarées pour les conduire ensemble dans de verts pâturages où elles se reposeront. Le psalmiste chante : « Voici, l’œil du Seigneur est sur ceux qui le craignent, sur ceux qui espèrent son amour, pour préserver leur âme de la mort et les faire vivre au temps de la famine. » (18-19) Si le regard du Seigneur est tourné vers son peuple, celui de son peuple doit être également tourné vers son Seigneur. Il y a une invitation à la réciprocité du regard : de la même manière que le Seigneur ne réussit pas à détacher son regard du peuple qu’il s’est choisi, ainsi, nous aussi, nous ne devrions jamais détacher notre regard du Seigneur. Et pourtant, avec quelle facilité nous détournons nos yeux, nous les fixons sur nous-mêmes et sur notre horizon restreint?! Le psaume, dans ces trois derniers versets, nous fait lever les yeux : « Notre âme attend le Seigneur, notre secours et bouclier, c’est lui?; en lui, la joie de notre cœur, en son nom de sainteté notre foi. Sur nous soit ton amour, Seigneur, comme notre espoir est en toi. » (20-22) Ce sont les paroles de la joie du croyant, celles que la piété chrétienne a choisies pour clore le traditionnel chant de remerciement du Te Deum.


26/06/2017
Prière pour les pauvres


Calendrier de la semaine
NOV
12
Dimanche 12 novembre
Le jour du Seigneur
NOV
13
Lundi 13 novembre
Prière pour les pauvres
NOV
14
Mardi 14 novembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
NOV
15
Mercredi 15 novembre
Prière avec les Saints
NOV
16
Jeudi 16 novembre
Prière pour l'Église
NOV
17
Vendredi 17 novembre
Prière de la Sainte Croix
NOV
18
Samedi 18 novembre
Prière de la Vigile
NOV
19
Dimanche 19 novembre
Le jour du Seigneur