Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la prière - la priè...que jour contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

La prière chaque jour


 
version imprimable

Icône de la Sainte Face
Eglise de Sant'Egidio - Rome

Mémoire de saint Laurent, diacre et martyr (+258). Il réorganisa le service des pauvres à Rome. Mémoire de tous ceux qui servent les pauvres au nom de l’Évangile.


Lecture de la Parole de Dieu

Alléluia, alléluia, alléluia.

Je suis le Bon Pasteur,
mes brebis entendent ma voix.
Elles deviendront un seul troupeau
et un seul enclos.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Actes des Apôtres 2,1-13

Le jour de la Pentecôte étant arrivé, ils se trouvaient tous ensemble dans un même lieu, quand, tout à coup, vint du ciel un bruit tel que celui d'un violent coup de vent, qui remplit toute la maison où ils se tenaient. Ils virent apparaître des langues qu'on eût dites de feu ; elles se partageaient, et il s'en posa une sur chacun d'eux. Tous furent alors remplis de l'Esprit Saint et commencèrent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer. Or il y avait, demeurant à Jérusalem, des hommes dévots de toutes les nations qui sont sous le ciel. Au bruit qui se produisit, la multitude se rassembla et fut confondue : chacun les entendait parler en son propre idiome. Ils étaient stupéfaits, et, tout étonnés, ils disaient : " Ces hommes qui parlent, ne sont-ils pas tous Galiléens ? Comment se fait-il alors que chacun de nous les entende dans son propre idiome maternel ? Parthes, Mèdes et Élamites, habitants de Mésopotamie, de Judée et de Cappadoce, du Pont et d'Asie, de Phrygie et de Pamphylie, d'Égypte et de cette partie de la Libye qui est proche de Cyrène, Romains en résidence, tant Juifs que prosélytes, Crétois et Arabes, nous les entendons publier dans notre langue les merveilles de Dieu ! " Tous étaient stupéfaits et se disaient, perplexes, l'un à l'autre : " Que peut bien être cela ? " D'autres encore disaient en se moquant : " Ils sont pleins de vin doux ! "

 

Alléluia, alléluia, alléluia.

Je vous donne un commandement nouveau:
aimez-vous les uns les autres.

Alléluia, alléluia, alléluia.

Cinquante jours s’étaient écoulés depuis la Pâque et les apôtres, comme à leur habitude, se retrouvèrent ensemble au Cénacle pour prier. Tout d’un coup, un souffle impétueux secoua les murs de la maison et apparurent alors comme des langues de feu qui se posèrent sur chacun des apôtres. Ce fut une expérience incroyable qui les transforma complètement : eux qui étaient auparavant peureux, se sentirent emplis d’un courage nouveau. Ils ouvrirent la porte du Cénacle, qui était dûment fermée, et dès le seuil de la porte, ils commencèrent à annoncer ce qu’ils avaient vu et entendu au sujet de Jésus. C’est là le miracle de la Pentecôte : des hommes peureux qui sont envahis par l’Esprit et commencent à annoncer l’Évangile de Jésus. L’Esprit saint avait transformé le cœur, l’esprit, la bouche de ce petit groupe de disciples peureux. Commençait alors l’histoire de l’Église. À partir de ce petit groupe transformé par l’Esprit. Mais la Pentecôte n’est pas seulement un événement du passé. En vérité, chaque génération chrétienne est appelée à vivre la Pentecôte, à se laisser guider par l’Esprit pour annoncer l’Évangile de l’amour. Aujourd’hui encore, notre génération a également besoin de la Pentecôte, d’une nouvelle mission. Pour pouvoir annoncer l’Évangile en tout lieu, et avec plus d’audace, les communautés chrétiennes doivent se laisser entraîner par ce souffle impétueux qui transforma ces disciples effrayés. Sans une nouvelle Pentecôte, le monde continuera d’être gris et triste. Si, au cours des trois années où ils partagèrent la vie de Jésus, les disciples restèrent le plus souvent à l’intérieur des frontières d’Israël, après la Pentecôte s’ouvre devant eux un horizon qui ne connaît pas de frontières : devant la porte du Cénacle se trouvent symboliquement réunis tous les peuples de la terre alors connus. Ils sont tous présents, personne n’est exclu, il y a même des « étrangers » de Rome, la capitale de l’Empire. La communauté des disciples accomplit son premier pas en direction du monde. Dès le début, l’horizon de l’Évangile est le monde entier, tous les peuples qui habitent la terre. Et chacun d’entre eux — notent les Actes — entend l’annonce de l’Évangile dans sa langue natale. C’est le même Évangile, mais il sait parler la langue de tous les peuples, pour pénétrer l’esprit et le cœur de tous les hommes de manière compréhensible. C’est le miracle de l’amour qui réussit à faire de personnes différentes un peuple unique. La confusion des langues qui divisa les hommes à Babel est désormais vaincue par la langue commune de l’Esprit saint : la langue de l’amour.


10/08/2017
Prière pour l'Église


Calendrier de la semaine
NOV
19
Dimanche 19 novembre
Le jour du Seigneur
NOV
20
Lundi 20 novembre
Prière pour la paix
NOV
21
Mardi 21 novembre
Prière avec Marie, mère du Seigneur
NOV
22
Mercredi 22 novembre
Prière avec les Saints
NOV
23
Jeudi 23 novembre
Prière pour l'Église
NOV
24
Vendredi 24 novembre
Prière de la Sainte Croix
NOV
25
Samedi 25 novembre
Prière de la Vigile
NOV
26
Dimanche 26 novembre
Le jour du Seigneur