Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - l'amiti... pauvres - les plus âgés - le secre...alliance - les comm... âgées contactsnewsletterlink

  

Les communautés de personnes âgées


 
version imprimable

Les communautés de personnes âgées

Roma - 1975

Les personnes âgées ne sont pas un problème social. Ce sont des hommes, des femmes, des citoyens tout comme les jeunes, tout comme les adultes.

La première caractéristique de l’amitié de la Communauté avec les personnes âgées est de prendre leur vie au sérieux, dans toutes ses dimensions, y compris la dimension religieuse.

C’est pour cette raison que dans toutes les villes où la Communauté partage l’amitié avec des personnes âgées, des communautés de prière sont nées : elles célèbrent la liturgie, communiquent l’Évangile, vivent une vie fraternelle rythmée par des réunions et rencontres personnelles et s’engagent aussi dans un service de solidarité avec les plus pauvres. Elles suivent l’exemple d’Anne et Syméon, qui prient dans le temple pour que leurs yeux puissent voir le salut, et que leurs bras puissent porter la vie nouvelle qui naît dans le monde en Jésus (Lc 2, 25-38).

Les liturgies dominicales et les prières sont des moments joyeux d’action de grâce pour toutes les personnes âgées qui sont ressuscitées à une existence nouvelle, accueillant leur longue vie comme un don de Dieu, et non pas comme une malédiction. Les célébrations liturgiques sont une occasion de catéchèse permanente pour annoncer la Parole de Dieu, en répondant aux doutes et aux demandes que vivent les aînés. L’Évangile doit être communiqué aux plus âgés. En effet, même les personnes âgées sont appelées à la conversion et à l’espérance en l’avenir.  

Communiquer l’Évangile

Genova Communiquer l’Évangile, cela signifie pour nous raviver le sens de la présence de Jésus, à travers l’écoute de la parole, la prière, la liturgie. 

Parfois, dans la douleur, les personnes âgées disent : « Où est le Seigneur ? M’a-t-il abandonné ? » Il s’agit de vivre avec eux, face à cette question, en les aidant à retrouver la certitude que Dieu n’est pas l’auteur de la mort et de la souffrance, mais qu’il est Seigneur de la vie. La personne âgée peut comprendre toujours davantage que Dieu n’est pas impassible face à la douleur de l’homme, face à ses difficultés dans la vie. Dans les heures douloureuses de la maladie, de la perte d’énergie, les personnes âgées peuvent redécouvrir l’Évangile de la résurrection de Jésus comme un événement consolateur et libérateur.

Cette annonce se fait à travers une présence amicale, fraternelle, consolatrice, et qui doit être avant tout exprimée par la communauté ecclésiale. C’est la bonne nouvelle que l’on n’est pas seul face à l’obscurité, que personne n’est abandonné à l’heure de la grande faiblesse, au seuil de la mort.

La lutte contre la douleur – autant qu’elle est possible – fait partie de cette proximité fraternelle : il ne faut jamais se résigner devant la souffrance, pas même en la justifiant religieusement. Ne pas se résigner à mourir ni à souffrir, à la lumière de la résurrection du Christ, cela ne veut pas dire débarrasser la vie humaine de la mort, mais cela consiste plutôt à la regarder dans les yeux, à la lumière de l’espérance chrétienne.

Presentazione al Tempio - Scuola di Mosca - 1500Au chapitre 25 du livre de la Genèse, on peut lire au sujet d’Abraham : « la durée de la vie d’Abraham fut de 175 ans. Puis Abraham expira, il mourut dans une vieillesse heureuse, âgé et rassasié de jours, et il fut réuni à sa parenté » (Gn 25,7). Son fils Isaac mourut lui aussi « âgé et rassasié de jours » (Gn 35,29). Dans les Évangiles, Anne et Syméon représentent ces personnes âgées qui sont rassasiées de jours car ils ont rencontré celui qu’ils attendaient : « car mes yeux ont vu ton salut » (Lc 2,30). Ces témoignages ont une signification particulière pour le croyant : il y a un sentiment de plénitude qui émane de ces vies mais aussi de ces morts. On peut évangéliser la mort : en annonçant aux aînés, mais peut-être même à tous, que Jésus nous accueille dans ses bras avec un amour sans limite.

Dans la Communauté, les personnes âgées sont accompagnées de façon à ce qu’elles maintiennent et approfondissent la dimension religieuse personnelle, et qu’elles accèdent aux sacrements et à la pratique religieuse, même si elles sont dépendantes. A ce titre, l’administration communautaire du sacrement de l’Onction des malades est significative. Une attention particulière est portée aux malades et aux personnes sur le seuil de la mort, afin qu’ils reçoivent le réconfort spirituel et qu’ils soient accompagnés lors de cette phase difficile de la vie, dans le respect de la foi et de la volonté de chacun. Nous nous occupons des funérailles de toute personne âgée qui nous le demande, et en particulier de celles qui n’ont pas de famille. Souvent, en ville, les moments traditionnels du deuil, voire des funérailles, ont disparu. C’est une cause de profond malaise et de souci pour de nombreuses personnes âgées qui ne trouvent personne à qui confier leurs dernières volontés. Et d’autre part, les funérailles sont une expression d’amour, de cet amour qui dépasse aussi la mort, et console celui qui vit la douleur d’une perte.

Les aînés au sein de la Communauté

Roma

Accueillis au sein de la Communauté, appréciés et honorés, les aînés sentent qu’ils sont à nouveau des personnes comme les autres : ils vivent leur foi avec intensité, retrouvent la valeur du temps dont ils disposent, écartent leur sentiment d’inutilité, comprennent mieux le monde contemporain, vivent leur mission dans l’Église et aident les autres. Les personnes âgées peuvent rendre à tous ce témoignage éloquent : que l’on n’est jamais trop pauvre, trop faible, trop vieux au point de ne pouvoir aider les autres, de ne pouvoir vivre la solidarité. C’est le secret que les personnes âgées de la Communauté ont découvert, y compris celles qui sont le plus mal en point, celles qui ne peuvent plus se déplacer : à chaque instant de la vie, toujours, on peut faire quelque chose pour les autres, un simple appel téléphonique, une visite, un sourire.

Il s’agit de la spiritualité de la renaissance continuelle, que Jésus lui-même indique au vieux Nicodème, l’invitant à ne pas penser que tout était réglé pour lui, mais à se renouveler dans l’Esprit. Dans la Communauté, les personnes âgées incarnent la promesse exprimée dans la parole de Dieu : « Encore dans leur vieillesse, ils portent du fruit » (Ps 92,15). Même lorsque la personne âgée vit dans une extrême faiblesse, elle peut être un témoin convainquant de la plénitude que réserve cette saison de la vie, à condition d’être fondée sur le « roc » qu’est le Christ (Mt 7,24). Tout l’Évangile affirme que la vie ne finit pas. Pâques le crie avec force : « Christ est ressuscité des morts. » Mais si le Christ est ressuscité des morts, la vie, pour personne, n’est finie. Face à tant de jeunes qui ont peur de grandir, ou tant d’adultes qui veulent retourner en enfance, les personnes âgées peuvent témoigner leur confiance en l’avenir, peuvent aider les autres à ne pas craindre les rendez-vous les plus difficiles de la vie. Telle est la prophétie vécue par les personnes âgées : témoigner l’amour de Dieu aux générations les plus jeunes, l’amour du Père qui n’abandonne pas, qui privilégie le plus faible.

Roma - Casa alloggio di via SacchiLes personnes âgées les plus faibles sont comme les membres les plus fragiles du corps de l’Église. Mais dans l’Écriture, ce sont les membres les plus faibles ou les moins nobles qui sont entourés d’un grand soin et d’un grand honneur (1 Co 12,12-27). Le corps fragile d’une personne âgée dépendante est comme le corps crucifié de Jésus. Se faire proche de ces personnes âgées, c’est être au pied de la croix. La puissance de Dieu se révèle souvent pendant cette phase de sénilité, marquée par les limites du corps : en effet, Dieu a choisi ce qu’il y a de faible dans le monde pour confondre les forts (1 Co 1,27).

Les personnes âgées, accompagnées de la tendresse de la Communauté, même si elles sont dépendantes et dans des conditions physiques difficiles, témoignent combien même cette période constitue un moment à part entière de leur vie. Une réalité de vie les envahit au plus profond : c’est la « force faible » dont parle l’apôtre Paul : « lorsque je suis faible, c’est alors que je suis fort » (2 Co 12,10). Un exemple illustrant cette vérité nous fut donné par Jean-Paul II, grand témoin pour l’homme contemporain, aussi en la matière : il vécut sa vieillesse dans la foi, avec un grand naturel. Dans une lettre adressée aux personnes âgées, il écrivait : « Malgré la diminution, je conserve le goût de la vie : il est beau de pouvoir se dépenser jusqu’au bout ». La fragilité physique n’avait pas entamé la passion avec laquelle il se dévoua à sa mission de successeur de Pierre.

Aujourd’hui, des dizaines de milliers des personnes âgées, dans le monde entier, font partie de la vaste et singulière famille de Sant’Egidio : réinsérées dans un ensemble communautaire, elles recommencent à espérer et sont une force, une énergie pour tout le corps de la Communauté et de l’Église entière. Elles n’oublient pas, devant le Seigneur, ceux qui mènent une vie active, dangereuse, difficile, remplie de difficultés. Par leur prière, les personnes âgées protègent et renforcent tout le corps de la Communauté et de l’Église. Nous pourrions dire que la part des aînés est celle de Marie, celle que Jésus indiqua à Marthe comme étant la « meilleure » (Lc 10,38-42).

La prière

 

 

Les Communautés des personnes âgées distribuent chaque mois le feuillet « Prière du mois » afin de soutenir la prière individuelle et de présenter des intentions pour les nombreuses situations de nécessité à travers le monde.

Pour aider les personnes âgées à prier et pour nourrir leur spiritualité, il faut aussi signaler la réalisation d’outils comme le recueil « Prières pour l’âge d’or de la vie » (paru en novembre 2008 aux éditions des Béatitudes).

La Communauté de Sant’Egidio a par ailleurs mis en place sur ce site une section dédiée à la prière, pour tous ceux qui veulent prier avec la Communauté dans le monde entier, ainsi que pour ceux dont les conditions physiques ne leur permettent pas de participer directement.

Les plus âgés


 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
1 Octobre 2016

Dimanche 2 octobre, fête des grands-parents ; en photos, la beauté d’une alliance entre les générations

IT | FR
20 Août 2016
BUCAREST, ROUMANIE

La douceur de l’amitié entre jeunes et âgés à Bucarest

IT | FR | RU | HU
13 Août 2016

L’autre été des personnes âgées avec la Communauté de Sant’Egidio : riche en visites, en rencontres et en amitié

IT | FR
5 Juillet 2016
MOZAMBIQUE

Les personnes âgées « rejetées » du Mozambique en pèlerinage, de la solitude à la miséricorde du Jubilé

IT | EN | ES | DE | FR | PT | CA | HU
27 Juin 2016
PEMBA, MOZAMBIQUE

A Pemba, un peuple de pauvres et de malades passe la Porte Sainte avec la Communauté de Sant’Egidio

IT | EN | ES | DE | FR | PT
20 Juin 2016
PRAGUE, RÉPUBLIQUE TCHÈQUE

Prague : des personnes âgées sortent enfin de leur établissement pour le Jubilé de la Miséricorde avec Sant’Egidio

IT | EN | ES | DE | FR | HU
toutes les nouvelles
• IMPRIMER
6 Novembre 2016
Würzburger katholisches Sonntagsblatt

Von Gott berührt

31 Octobre 2016
La Nazione

Giubileo degli anziani e festa di Sant'Abramo in Santissima Annunziata a Firenze

17 Octobre 2016
Il Mattino di Padova

Quella "cultura dello scarto" simbolo della nostra crisi

14 Octobre 2016
Il Mattino di Padova

Sant'Egidio. Giubileo degli anziani al Santo

3 Septembre 2016
La Repubblica - Ed. Genova

In campo anche i liceali volontari a Sant'Egidio

4 Août 2016
Corriere di Novara

Emergenza caldo: oltre 3.000 anziani monitorati dalla Comunità di Sant'Egidio

tous les communiqués de presse
• ÉVÉNEMENTS
17 Novembre 2016 | ROME, ITALIE

Caregiver: consegna dei diplomi del corso promosso da ASL Roma1 e Sant'Egidio

29 Octobre 2016 | FLORENCE, ITALIE

Festa di Sant'Abramo insieme con gli anziani

Toutes les réunions de prière pour la paix
• DOCUMENTS

Intervention d'Irma, personne âgée romaine, durant la visite du pape François à Sant'Egidio

Sant’Egidio, pour la paix et la douceur à Saint-Léonard

tous les documents
• LIVRES

La fuerza de los años





Ediciones Sígueme
tous les livres

PHOTOS

549 visites

541 visites

502 visites

493 visites

490 visites
tous les médias associés

Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri