Riccardi Andrea: sur le web

Riccardi Andrea: sur les réseaux sociaux

change language
vous êtes dans: home - la paix - ils ont ...1 partie contactsnewsletterlink

  

ILS ONT DIT DE LA COMMUNAUTE 1 partie


 
version imprimable

ILS ONT DIT DE LA COMMUNAUTE
1 partie

Boutros Boutros-Ghali, 1993
Secrétaire général des Nations-Unies

Cameron Hume, 1994
Ministre Conseiller pour les affaires politiques des Etats-Unis

La Communauté a développé des techniques qui sont différentes mais en même temps complémentaires par rapport aux négociateurs professionnels.  

Au Mozambique, la Communauté a travaillé discrètement pendant des années afin de faire se rencontrer les belligérants. Elle a utilisé ses propres contacts. Elle a été particulièrement efficace dans l’implication d’autres parties pour qu’une solution soit trouvée. Elle a utilisé ses techniques caractérisées par la discrétion, les rapports informels, tout en alliant le travail officiel des gouvernements et des organisations intergouvernementales. Sur la base de l’expérience mozambicaine, le terme de “formule italienne” a été avancée pour décrire ce mélange, unique en son genre, d’activités pacificatrices gouvernementales et non-gouvernementales. Le respect des parties en conflit a été fondamental pour le succès de ce travail.
 

Bien que conduites par des diplomates non-professionnels, les négociations de paix pour le Mozambique ont permis de conclure des instruments techniques précis qui ont uni compétences spécifiques, psychologiques, culturelles, historiques et juridiques, flexibles et à nature politique.

Paradoxalement, les caractéristiques des parties, par l’action de médiateurs externes, mais sérieusement engagés pour la cause de la paix, sans agendas politique ou économique ou de prestige international, ont constitué une force pour les négociations.

Si les mots clés ont semblé être plusieurs fois amitié, dialogue, flexibilité, l’issue de la crise a été la réalisation d’un corps complet de documents intéressants du point de vue du droit international et de la méthodologie utilisée, qui constitue incontestablement un exemple pour d’autres contextes internationaux.

 

Chester A. Crocker 1994
Professeur à l’Université de Georgetown

Arrigo Levi, 1994
Journaliste

La médiation de Sant’Egidio dans le conflit mozambicain a aidé à transformer des relations hostiles entre parties en un modèle de dialogue qui, avec le temps, a permis la conclusion d’un accord. Le cas mozambicain n’est en effet pas l’exemple de négociations uniquement non-gouvernementales. Les membres de SANt’Egidio, experts et profondément engagés, ont forcé l’histoire par leur intervention et, grâce à leurs efforts ont rassemblé des faits et des informations jusqu’à créer le moment opportun afin que les leaders gouvernementaux puissent soutenir le processus.
Ce cas a montré comme l’intervention d’une tierce partie peut être décisive.
 

L’histoire de la médiation mozambicaine est aussi l’histoire d’une conversion : la conversion d’esprits endurcis par des années d’effusion de sang, de haine et de guerre, à l’idée de la paix et de la réconciliation. Cette conversion était d’autant plus importante qu’elle a été accompagnée d’une révision de ses propres convictions, de sa propre idée du monde, de ses propres raisons qui doivent ont été remises en discussion.



 

Toute médiation diplomatique doit également être un moment décisif, une œuvre d’éclaircissement culturel et humain qui demande finalement un acte de foi de la part de ceux qui l’accomplissent. Cela n’a jamais été oublié, même dans les moments de découragement, qui furent nombreux, par les « négociateurs de paix amateurs » de la Communauté Sant’Egidio.

G. Zizola 1993
Journaliste

Appeler par leur nom les pauvres de la terre, réveiller les consciences endormies par une société sans mémoire, donner la priorité au nom plutôt qu’aux choses, c’est, je crois, une grâce nécessaire que Sant’Egidio communique à Rome et dans le monde.

Extrait d’une lettre des Supérieurs généraux 1995

Chers amis de la Communauté Sant'Egidio,
Partout où nous allons dans le monde, nous rencontrons la violence, le drame de la guerre et de la souffrance de gens innocents. Vous avez osé travailler pour la paix. Beaucoup de courage est nécessaire pour prendre à cœur les problèmes du Mozambique. Beaucoup auront pensé que vous étiez fous, mais malgré cela, vous avez réussi. Vous avez maintenant posé votre regard sur la réalité complexe de l’Afrique du Nord et en particulier sur la situation dramatique en Algérie. Toutes ces initiatives sont nées de l’esprit d’Assise, que vous avez voulu poursuivre année après année, sur les pas de Jean-Paul II. Vous avez continué à réunir des milliers d’hommes et de femmes de bonne volonté qui désirent la paix. Nous vous remercions du fond du cœur. (…) Vous êtes un exemple merveilleux de la diversité et de la richesse des charismes de l’Eglise.
 

Département d’Etat des Etats-Unis, 1995

François Léotard, 1995
Ministre de la Défense - France

L’annonce par les principaux partis politiques algériens, qui se sont rencontrés cette semaine, sous les auspices de la Communauté Sant’Egidio, de l’accord commun conclu pour mettre fin à la crise en Algérie est un événement significatif. Les résultats de la réunion de Sant’Egidio semblent constituer une sérieuse tentative pour contribuer au rétablissement d’un processus qui puisse mener à une solution non-violente de la crise algérienne.

Les réunions de Rome me paraissent riches d’espoirs. Ce dialogue a été un succès en lui-même, mais a dépassé ce stade parce qu’il s’est conclu par un document commun qui constitue une vraie charte pour l’Algérie démocratique et réconciliée (…). C’est pour cela que la France a marqué son soutien aux résultats de la réunion de Sant’Egidio.

François Mitterrand, 1995
Président de la République - France

The Economist 1995

J’espère que l’Union européenne organisera en Europe une conférence internationale sur la crise algérienne inspirée de la rencontre de Rome, à Sant’Egidio

L’initiative des discussions à Sant’Egidio a eu comme résultat un document démocratiquement impeccable.

Ignacio Ramonet 1995
Journaliste

Jean Daniel 1995
Journaliste

L’accord de Rome pour l’Algérie, alors que rien ne semblait pouvoir mettre fin à la crise, est une lumière d’espérance.

La plate-forme signée à Sant’Egidio est un événement (…) J’insiste : nous sommes au début d’un processus de paix.

Louis Michel, 2001
Ministre des Affaires étrangères - Belgique

Jacques Delors, 2001
Ex-président de la Commission Européenne

Il y a un aspect de l’activité de Sant’Egidio auquel je suis particulièrement sensible : je veux parler du dialogue inetrreligieux et du dialogue entre croyants et non-croyants.

Je fais mien, et sans réserves, ce dialogue humaniste, démocratique, respectueux, confiant auquel Sant’Egidio contribue aussi bien et qui est aujourd’hui nécessaire pour prévenir les crises d’un type nouveau que nous devons affronter. Andrea Riccardi et ses amis incarnent mieux que d’autres une conscience citoyenne fondée sur l’engagement vigilant en faveur d’une société plus juste, généreuse et ouverte.

Le lieu « Sant’Egidio » n’a pas d’équivalents. Cela ne signifie pas qu’il n’y ait pas d’autres endroits où l’on peut vivre la charité, l’amour, l’accueil et la compréhension de l’autre. Mais, à Sant’Egidio, il y a un style et un parfum particulier. Il n’est pas surprenant que, s’occupant du développement de la Communauté et des grandes questions comme celles du Mozambique, de l’Angola, tenant la chance de la paix en Yougoslavie, particulièrement au Kosovo, il n’est pas surprenant d’apprendre que la Communauté est aussi attentive aux pauvres, aux sans-abris, à ceux qui ont faim, à ceux qui n’ont pas de logement pour la nuit. C’est cette conception assez générale de la charité, étendue au monde de la politique, ce qui n’est pas facile, la politique dans le sens de la gestion de la chose publique, qui fait ce style si particulier de Sant’Egidio.

Jean Foyer, 2001
Président de l'Académie des sciences morales et politiques - France

René Rémond, 2000
Président de la Fondation nationale des sciences politiques - France

Sant’Egidio, à la différence des Etats, ne dispose pas de porte-avions. A la différence des organisations internationales, elle ne peut pas menacer d’embargos ou de blocus. Sa logique est dans la prière et ses forces sont la conviction et la raison mises en œuvre dans la sympathie. La force de l’approche humaine, la capacité de donner confiance. Sant’Egidio ne cherche ni publicité, ni honneurs. Elle se contente souvent de titres modestes, comme celui de facilitateurs, pendant que ses interventions rénovent les procédures de médiation. Sant’Egidio dans le monde d’aujourd’hui est un exemple extraordinaire. La Communauté démontre ce que peuvent accomplir la conviction et la foi religieuse dont certains voudraient jusqu’à faire disparaître la mémoire de l’histoire de l’Europe. C’est en cela que réside la force de son action et la condition de son succès (…). La Communauté n’espère, ni n’attend aucune récompense dans ce monde. Une autre plus haute lui est déjà promise, dans le sermon sur la montagne, il est dit : « Heureux les artisans de paix car ils seront appelés fils de Dieu ».

Sant’Egidio est une communauté de laïcs qui a su faire preuve d’imagination en associant contemplation et action de manière originale. Si la prière et la célébration occupent une place importante dans l’existence quotidienne de ses membres, ils se consacrent en même temps au service des plus pauvres et à la paix dans le monde.

Au moment même où la communauté internationale reconnaît le principe du droit à l’ingérence, se mobilise plus pour le respect des droits individuels, il est extrêmement important et significatif qu’un groupe de chrétiens s’engage dans cette lutte pour la paix. On se rappelle les missions de médiations de la Communauté de Sant’Egidio en Algérie ou au Mozambique, ce qui n’a pas toujours été simple. Mais, nous devons constater que la Communauté a acquis un réel savoir-faire et une compétence reconnue au niveau international.



Ils ont dit de la Communauté


 LIRE AUSSI
• NOUVELLES
8 Décembre 2016

Libye, Sant’Egidio : première réconciliation entre Misurata et Zintan

IT | FR
21 Novembre 2016
ROME, ITALIE

Paix en Centrafrique : les leaders religieux de Bangui à Sant’Egidio relancent la plateforme pour la réconciliation

IT | ES | DE | FR | PT | CA
14 Novembre 2016
BRUXELLES, BELGIQUE

L’engagement de Sant’Egidio en faveur de l’Irak : à Bruxelles, une journée d’études avec le Comité pour la réconciliation

IT | ES | DE | FR | PT
2 Novembre 2016
ROME, ITALIE

Signature de l’accord d’amitié entre Sant’Egidio et Rissho Kosei-kai : dialogue et passion pour les défis de notre temps

IT | ES | DE | FR | PT | RU
13 Octobre 2016
BANGUI, RÉPUBLIQUE CENTRAFRICAINE

Une délégation de la Communauté de Sant’Egidio rencontre le président de la République centrafricaine Touadéra

IT | EN | ES | DE | FR | PT | RU | HU
7 Octobre 2016
COLOMBIE

Le Nobel de la paix au président de la Colombie Santos : le dialogue est l’unique voie vers la paix

IT | ES | DE | FR | PT
toutes les nouvelles
• IMPRIMER
8 Décembre 2016
Vatican Insider

Libia, Sant’Egidio: prima riconciliazione tra Misurata e Zintan

3 Décembre 2016
Radio Vaticana

Pace in Colombia: ex guerriglieri iniziano il disarmo

23 Novembre 2016
Il Fatto Quotidiano

Non solo faide, al Sud si parla di pace

22 Novembre 2016
Avvenire

Sant'Egidio. «Quella in Centrafrica non è una guerra di religione»

22 Novembre 2016
L'huffington Post

Se Bangui diventa il centro del mondo con il Cardinale, l'Imam e il Pastore

19 Novembre 2016
Vatican Insider

A Sant’Egidio il cardinale, l’imam e il pastore centrafricani

tous les communiqués de presse
• ÉVÉNEMENTS
16 Novembre 2016 | CERGY, FRANCE

Mondialisation et art de la paix : le rôle de Sant’Egidio, avec Andrea Riccardi

Toutes les réunions de prière pour la paix
• DOCUMENTS

Libya: The humanitarian agreement for the region of Fezzan, signed at Sant'Egidio on June 16th 2016 (Arabic text)

Nuclear Disarmament Symposium on the 70 th anniversary of the atomic bomb. Hiroshima, August 6 2015

Meeting: RELIGIONS and VIOLENCE

tous les documents
• LIVRES

Religioni e violenza





Francesco Mondadori

Hacer la paz





Proteus
tous les livres


Per Natale, regala il Natale! Aiutaci a preparare un vero pranzo in famiglia per i nostri amici più poveri