change language
vous êtes dans: home - l'amiti... pauvres - immigran...und roma - immigré...tziganes - civitave...re tué. contactsnewsletterlink

Soutenez la Communauté

  

Civitavecchia (Rome) - L’intégration est la réponse à la violence : un jeune Sénégalais reçoit un permis de séjour pour des raisons humanitaires pour qu’il puisse soutenir la famille de son frère tué.


 
version imprimable

Civitavecchia (Rome) - L’intégration est la réponse à la violence : un jeune Sénégalais reçoit un permis de séjour pour des raisons humanitaires pour qu’il puisse soutenir la famille de son frère tué.
25 juillet 2009

Le 31 décembre 2008, à Civitavecchia, près de Rome, Cheikh Mory Diouf, un citoyen sénégalais résidant régulièrement en Italie, titulaire d’un étal au marché, était tué par un agent de police, son voisin.

Diouf était très connu et estimé de beaucoup d’habitants de Civitavecchia, si bien que les autorités de la Ville ont voulu donner la possibilité de transférer sa licence de commerçant itinérant à un parent, pour cette raison aussi que, par son travail, Diouf entretenait une famille nombreuse, composée de 8 personnes.
 
La Communauté de Sant’Egidio a cherché à éviter que cet épisode de violence ne se transforme en étincelle d’hostilité provoquant un surcroît de tensions et de douleur dans cette petite ville littorale du Latium. Elle a donc proposé qu’un permis de séjour régulier soit accordé au frère de Diouf, afin qu’il puisse prendre sa place de travail et continuer à soutenir la famille.

La proposition a été accueillie favorablement par le Ministère des Affaires étrangères et par la Préfecture de Rome, lesquels ont offert leur collaboration.

Vendredi 23 juillet, au siège de la Préfecture de Rome, en présence du Consul du Sénégal, d’une délégation de la Communauté de Sant’Egidio et de la communauté sénégalaise de Civitavecchia, au cours d’une cérémonie simple, le Directeur du Bureau des étrangers a remis à Monsieur Elimane Diouf, frère de Cheikh Diouf, un permis de séjour pour raisons humanitaires.

 
« Une victoire du sens de l’humanité », « un signe d’espoir pour la vie ensemble, Africains et Italiens ». Dans les commentaires des représentants de la communauté sénégalaise et du mouvement « Gens de Paix », qui ont pris part à la cérémonie, s’est exprimée la conviction forte qu’il est possible de vivre ensemble.

NOUVELLES EN RELATION
23 Mai 2011

Barcelone (Espagne) - A l'école de culture et de langues de la Communauté de Sant'Egidio, dans le quartier du Raval, on apprend aussi l'art du "vivre ensemble"

IT | EN | ES | FR | CA | NL
23 Mars 2011

Crotone et Lampedusa (Italie) - Gens de paix et la Communauté de Sant'Egidio dans les centres d'accueil pour les immigrés et les demandeurs d'asile

IT | ES | FR | PT | CA | NL
27 Septembre 2010

Ostie (Rome) : 1000 cerfs-volants d'Afghanistan pour favoriser la connaissance réciproque et la compréhension entre les peuples et les cultures

IT | DE | FR | NL | RU
1 Mars 2010

Rome : « Fête des lanternes » avec Gens de Paix à l'occasion du nouvel an chinois

IT | ES | DE | FR | CA | NL
13 Juillet 2009

Ostie (Rome) : 400 cerfs-volants afghans dans le ciel d’Ostie disent non à l’intolérance, rapprochant les peuples et les cultures

IT | EN | ES | FR | PT | NL | ID
toutes les nouvelles connexes

ASSOCIATED PRESS
6 Décembre 2017
La Repubblica - Ed. Milano
Assolti sette nomadi sgomberati dal campo rom, il tribunale di Milano: "La povertà non è reato"
5 Décembre 2017
Redattore Sociale
Costruirsi una baracca non è reato: assolti 7 rom
30 Novembre 2017
Corriere della Sera
Andrea Riccardi: Europa e giovani migranti, il futuro va creato in Africa
25 Novembre 2017
La Stampa
"Quei giovani vivono ghettizzati. Soltanto la scuola può salvarli"
16 Novembre 2017
Radio 24
Anna Maria: storia di una ragazza rom che ha deciso di abbattere tanti pregiudizi
tous les dossiers de presse