news

Le ministère ukrainien de la Santé exprime sa gratitude pour les médicaments envoyés aux hôpitaux et à la population

4 Mai 2022 - UKRAINE

L'UkraineL'aide humanitaire

Partager Sur

"Nous vous remercions beaucoup pour votre soutien dans les moments difficiles au profit de notre État. Les médicaments et les fournitures médicales que vous avez achetés ont été remis à des Ukrainiens touchés par la guerre. Nous apprécions particulièrement votre coopération et votre solidarité."
 
Depuis le début de la guerre, Sant'Egidio s'est engagé à fournir des médicaments et du matériel de santé à un vaste réseau de centres de santé, d'administrations municipales, d'associations bénévoles et en particulier d'hôpitaux dans de nombreuses villes d'Ukraine, en particulier dans les villes de l'est et du sud particulièrement frappé par l'action de guerre: Kiev, Kharkiv, Tchernihiv, Sumy, Irpin', Zaporizhzhya, Dnipro, Nikolaev, Poltava.
 
Une attention particulière est accordée aux besoins des centres de néphrologie et de dialyse de Kiev, Kharkiv, Poltava, Tchernihiv, Nikoalev, Lviv.
 
En fait, comme nous l'avons déjà dit, une centaine de patients dialysés ont été expatriés et sont actuellement invités par la Communauté dans plusieurs villes italiennes. Mais pour tout le monde, il est nécessaire de fournir ce qui est indispensable pour poursuivre la thérapie.
 
En Ukraine, avant même la guerre, il y avait une pénurie de médicaments : les malades hospitalisés - mais aussi les personnes âgées et handicapées résidants dans des établissements médico-sociaux - devaient acheter leurs médicaments. Cette carence s'est aggravée de façon exponentielle avec la guerre : à ceux qui sont blessés lors de bombardements ou de combats, s'ajoutent tous ceux qui ne peuvent pas guérir leurs fragilités antérieures, en raison du manque de médecins, de médicaments, de structures fonctionnelles. Ce sont les effets tragiques de la guerre, beaucoup plus larges et plus dévastateurs qu'on ne le pense généralement.
 
Le 22 avril, une importante cargaison d'insuline et de lévothyroxine a été livrée à Lviv, au ministère de la Santé de l'Ukraine, envoyée par Sant'Egidio en collaboration avec l'hôpital Bambin Gesù de Rome.
 
Ce sont des médicaments qui sauvent des vies : insuline pour les diabétiques, lévothyroxine pour ceux dont la thyroïde a été enlevée : une condition qui, en Ukraine, a une incidence très élevée, en raison de l'explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl en 1986.
 
Il permettra aux hôpitaux des régions de Kiev et de Kharkiv de répondre à leurs besoins pendant trois mois.
 
Ce sont des aides vitales et une réponse concrète à la guerre. C'est pourquoi Sant'Egidio continuera à fournir des médicaments et des centres de santé à l'Ukraine.
 
Cet engagement, qui s'inscrit dans le cadre d'une intervention humanitaire plus large, est réalisé grâce au travail et à la solidarité de ceux qui - institutions, personnel médical, pharmacies, particuliers - contribuent généreusement à la collecte, à la sélection, à l'envoi de médicaments.
 
Il est très utile de continuer à collecter des médicaments et du matériel de santé - utiles pour les soins courants.
 
C'est pourquoi Sant'Egidio organise une collecte de médicaments dans toute l'Italie et en Europe.
 
Vous trouverez ci-dessous la liste des médicaments nécessaires: