news

Floribert Bwana Chuy, un modèle pour les jeunes et pour tous ceux qui veulent vivre avec les pauvres

2 Février 2016

Conférence de présentation du livre « Un chrétien face à la corruption » de Francesco de Palma, à Goma (RDC) le 24 janvier 2016

Partager Sur

Ce dimanche, 24 janvier 2016 dans la grande salle de l’Hôtel Ihusi de Goma s’est tenue une conférence de présentation du livre « Un chrétien face à la corruption » de Francesco de Palma, professeur et historien, avec une préface d’Andrea Riccardi.

Les conférenciers sont revenus sur l’écriture de ce beau livre, sur la vie et le témoignage précieux de Floribert Bwana Chuy, dont l’existence doit être un exemple pour tout jeune de la ville de Goma et pour toute la République Démocratique du Congo.

 

Mgr Théophile Kaboy, êvêque de Goma, a introduit la conférence avec un cœur joyeux en nous recommandant de toujours nous confier à notre Père Eternel. Le Maire de la ville de Goma a, quant à lui, ouvert la manifestation en remerciant la Communauté de Sant’Egidio pour son important engagement dans différentes œuvres à Goma et dans la diffusion d’une meilleure connaissance de la vie de Floribert.

La belle et grande salle de l’Hotêl Ihusi a accueilli quelque 600 personnes venues de divers  horizons : la famille de Floribert (le père, la mère, le grand-père, les frères, sœurs, oncles cousins et tantes,…), des hommes d’Eglise (abbés, curés, frères, pères,…) ; des hommes politiques (le Maire de la Ville, des députés nationaux et provinciaux, des ministres provinciaux, …) ; des hommes de loi (magistrats, avocats, …), des scientifiques (professeurs, recteurs, chefs de travaux, assistants,…), des amis de la communauté et des sympathisants.

Les intervenants ont évoqué la figure de Floribert dont les exemples et les œuvres font un grand modèle pour la vie des jeunes et de toute personne qui veut vivre avec les pauvres et les mal aimés.

 

La cérémonie s’est clôturée par les interventions et les témoignages des amis et invités qui ont connu Floribert Bwana Chuy ou qui ont été influencés par la bonté, la grande foi et le cœur d’amour qu’il avait envers tous ses proches et envers les pauvres. La présence des personnes âgées à la cérémonie est venue renforcer la joie de ce jour. Les enfants de l’école de la paix n’ont pas manqué non plus ce rendez-vous.

 

Enfin, nous remercions la Communauté mère de Rome pour le soutien sans égal qu’elle ne cesse de nous apporter dans toutes les circonstances de notre vie. Sant’Egidio reste une grande famille pour nous.

Nous remercions Son Excellence Monseigneur l’évêque de Goma pour sa grande disponibilité et ses paroles d’exhortation à travailler et à faire connaître encore plus la grande foi de Floribert et à suivre son exemple.

Nous remercions tous les amis de la communauté pour leur disponibilité et leur courage dans la réalisation des activités de cette journée du 24 janvier. Nous remercions les amis de Bukavu pour leur présence et leur participation dans l’organisation de cette journée, en particulier, Patrick Balemba, qui nous donne des exemples à suivre.

Nous témoignons notre grand sentiment de respect au Maire de la ville de Goma pour sa présence dans la réussite de cette journée.

Nous exprimons encore une fois notre gratitude à la famille de Floribert Bwana Chuy pour sa présence et sa participation active dans toutes les activités de la communauté. Elle nous montre que Floribert était issue d’une famille de grande foi.