news

Enfants, personnes âgées, prisonniers : de Mzuzu, nord du Malawi, un grand élan pour la protection des plus pauvres

25 Avril 2016 - MZUZU, MALAWI

Marco Impagliazzo a rencontré la Communauté du nord de pays

Partager Sur

Les Communautés du nord du Malawi se sont réunies à Mzuzu pour une rencontre avec Marco Impagliazzo. La réflexion a porté sur la valeur de l'amitié comme voie pour affronter le pessimisme et la résignation de nombreux jeunes malawiens. Cette amitié qui, ces dernières années, a touché la vie de nombreuses personnes dans le besoin comme les enfants, les personnes âgées et les prisonniers.

Il a été plus particulièrement question de la situation de nombreuses fillettes de la région qui ne vont pas à l'école, car contraintes de travailler. Tout comme est apparue au cours des échanges la question de la condition inhumaine des détenus dans les prisons (surpopulation, manque d'hygiène et de nourriture), où les jeunes de la Communauté se rendent pour les visiter.

Il a été décidé de redonner un élan aux écoles de la paix dans tout le pays pour protéger et soutenir les enfants les plus pauvres.
   
   
   
 Le Malawi affronte ces mois-ci la crise des réfugiés du Mozambique, due à l'instabilité politique de la région de Tete. Plus de 15 000 Mozambicains réfugiés vivent actuellement au Malawi dans des camps non équipés dans des conditions d'extrême pauvreté. 
La Communauté sera aux côtés de ces personnes à partir des prochains jours.
Du nord au sud du Malawi émerge le désir et l'enthousiasme d'être un peuple de l'amitié, "miracle friendship", selon les trois "P" indiqués par le pape François : la prière, les pauvres, la paix.