news

Les aides de Sant’Egidio Malawi arrivent dans le camp de réfugiés de Luwani, où vivent des milliers de Mozambicains

8 Juillet 2016 - MALAWI

Le MozambiqueLe MalawiL'aide humanitaireréfugiés

Partager Sur

Ces derniers jours, un groupe de jeunes de Sant'Egidio de Blantyre, accompagné de don Frank et de don Ernest, deux prêtres de la Communauté du Malawi, ont distribué des aides aux réfugiés mozambicains du camp de réfugiés de Luwani, une immense étendue de tentes qui accueille, depuis plusieurs mois, plus de 4000 personnes, échappées de leur pays pour fuir les violences et les saccages survenus dans la région de Tete - surtout dans les zones rurales - en cette période de grave instabilité politique et de violences croissantes au Mozambique.

Le camp se situe à 70 km de Blantyre, dans une zone isolée, difficile à rejoindre, éloignée des centres habités et des moyens de transport habituels. La majorité des réfugiés sont des femmes et des enfants ou des adolescents, souvent sans leurs parents. Ce sont des personnes très pauvres qui ont tout perdu. Elles n'ont plus de vêtements, d'ustensiles, de nourriture, car elles ont fui de chez elles de façon soudaine, quittant des maisons qui souvent ont fini brûlées.

Il y a un mois environ, une délégation de la Communauté avait visité le camp et pris acte des conditions et des besoins les plus urgents, de manière à mettre en place un plan d'aides efficace.

Des vêtements et des chaussures ont été distribués, surtout aux enfants, qui constituent la grande partie de la population du camp. Des seaux et des bassines ont été distribués au familles pour qu'elles puissent s'approvisionner en eau, se laver et cuisiner. Fort utiles, les pastilles pour purifier l'eau à boire. Le manque d'eau potable est en effet l'une des principales causes de maladies et d'infections à l'intérieur du camp.

Grande a été la joie des réfugiés, qui ont remercié la délégation de ne pas avoir été oubliés. La présence des deux jeunes prêtres a encouragé les réfugiés à demander la possibilité de communier. Bientôt une messe sera célébrée dans le camp pour eux.