news

Le centre nutritionnel de Sant’Egidio à Matola fête ses dix ans

11 Juillet 2016 - MATOLA, MOZAMBIQUE

L'AfriqueLe Mozambique

Les enfants et les adolescents célèbrent les dix ans du centre qui les a aidés à grandir et à étudier

Partager Sur

Plus de mille personnes, dont de très nombreux enfants et jeunes, ont célébré les dix ans du centre nutritionnel de la Communauté de Sant'Egidio, inauguré par Andrea Riccardi en 2006 à Matola, au Mozambique.

En dix ans, le centre a non seulement favorisé le développement du quartier de Matola C, mais il a surtout aidé des milliers d'enfants, en les soutenant dans leur alimentation et dans leurs études.

Zubaida, une maman de cinq enfants qui ont fréquenté le centre, est intervenue lors de la cérémonie. Elle a raconté comment la Communauté a permis aux trois plus grands de ses enfants d'étudier et de trouver un travail sûr. Cela a fait en sorte que sa famille a pu construire une maison en dur, afin de ne plus avoir à vivre dans une baraque faite de simples roseaux.

Les nombreux séjours de vacances passés ensemble, les repas de Noël, le repas offert tous les jours gratuitement, ont été mentionnés durant l'intervention de Daniel, un jeune pour la paix, l'enfant numéro 100 du centre : "Ici, j'ai appris le sens de l'amitié avec les plus faibles".

La responsable du centre, Cacilda Massango, a rappelé que la “Escliña”, l'école du centre, composée de trois classes de maternelle et fréquentée par 90 enfants, est un lieu de protection pour les plus petits du quartier, lesquels, sans elle, seraient laissés seuls dans la rue par les mères qui vont travailler ou bien confiés aux frères à peine plus grands qu'eux

La présence de très nombreux jeunes pour la paix, qui, des années durant, quand ils étaient plus petits, ont mangé au centre et participé à toutes ses activités, est l'exemple concret de la manière dont l'amitié avec les plus petits porte de bons fruits, qui durent avec le temps : écouter des paroles de paix dès le plus jeune âge est une façon importante de lutter contre l'inimitié et l'indifférence envers les plus faibles.