news

Un an de couloirs humanitaires : de nouvelles arrivées et une conférence de presse à Fiumicino lundi 27/2

27 Février 2017

Couloirs humanitaires

La semaine prochaine, à partir de lundi, 125 autres réfugiés syriens arriveront en Italie grâce à un système qui conjugue sécurité et intégration – Bientôt des accords avec de nouveaux pays européens

Partager Sur

Le rendez-vous pour l’accueil et une conférence de presse de bilan est fixé à 11h00 lundi 27 février

Arrivée impérative pour les journalistes pour 10h15

dans le hall départ du terminal 3 de Fiumicino (près de la représentation de l’Uomo Vitruviano) pour un accompagnement jusqu’au lieu de la conférence

Sont prévues les interventions du fondateur de la Communauté de Sant’Egidio, Andrea Riccardi, du président de la Fédération des Églises protestantes en Italie, Luca Maria Negro, de la responsable du service « Otto per mille » de la Table vaudoise, Susanna Pietra, du vice-ministre des affaires étrangères, Mario Giro et du sous-secrétaire d’État à l’intérieur, Domenico Manzione.

Lundi 27 février, 50 autres réfugiés du Liban arriveront à l’aéroport de Fiumicino grâce aux couloirs humanitaires mis en œuvre par la Communauté de Sant’Egidio, la Fédération des Églises protestantes en Italie et la Table vaudoise. 75 autres personnes sont attendues le 2 mars. Un an après l’arrivée du premier groupe – c’était le 29 février 2016 –, le nombre de 700 personnes arrivées en toute sécurité et légalité en Italie sur l’initiative des promoteurs du projet, en accord avec les ministères des affaires étrangères et de l’intérieur, sera quasiment atteint.

Alors que, non seulement en Europe, mais dans tout le nord du monde, on se divise sur l’accueil à réserver à ceux qui fuient les guerres et les persécutions et que des murs se construisent, la sensibilité et l’implication de la société civile démontrent qu’il est possible de mettre en œuvre un modèle différent pour accueillir en sécurité et intégrer des hommes et des femmes, qui, sans cela, seraient victimes des trafiquants d’êtres humains (familles avec enfants, femmes seules, personnes âgées, malades, porteuses de handicap). Grâce à la générosité de nombreux Italiens, avec un projet totalement autofinancé, on favorise l’insertion des réfugiés dans le tissu civil et social du pays, dans le circuit scolaire pour les mineurs et professionnel pour les adultes, au grand bénéfice pour la société.

Reprenant le même modèle, d’autres pays européens sont sur le point de signer de nouveaux accords pour réaliser des couloirs humanitaires directs vers leur territoire. Signe que l’Europe n’est pas condamnée à des fermetures stériles qui regardent vers le passé, mais qu’elle peut construire son avenir avec confiance. Plusieurs réfugiés, arrivés ces derniers mois, seront présents à Fiumicino pour accueillir les nouveaux arrivants, avec les associations, laïques et religieuses, les institutions (dont plusieurs communes) et des particuliers qui se sont offert d’accueillir des réfugiés dans différentes régions italiennes.

Pour participer à l’événement, journalistes et personnels devront arriver dans le hall départ du terminal 3 de Fiumicino (près de la représentation de l’Uomo Vitruviano) avant 10h15 précises pour être accompagnés vers le lieu de la conférence. L’accréditation est obligatoire sur envoi d’un courriel à l’adresse suivante : [email protected] en indiquant le titre de presse et le numéro de la carte professionnelle ou pièce d’identité. Il est possible d’utiliser le parking de l’aéroport (un ticket spécial pour la sortie sera délivré au moment de l’accréditation).