news

BRAVO ! Burkina Faso : l’histoire de Marius

9 Mars 2017 - BURKINA FASO

BRAVOBurkina Faso

Partager Sur

Marius a 7 ans et vit à Didyr, un petit village dans la province de Sanguié, au Burkina Faso. Il est l'aîné de cinq frères.
Quand il a eu sept ans, son père l'a amené à l'école pour l'inscrire, mais le maître a dit que sans acte de naissance, l'enfant ne pouvait pas obtenir de diplôme. Ses parents n'avaient que le certificat d'aide à l'accouchement, délivré par le service de maternité où l'enfant est né, et ils croyaient que ce document avait également valeur d'acte de naissance. Ce n'est qu'au moment d'inscrire Marius à l'école qu'ils ont découvert qu'il leur fallait se rendre au bureau d'état civil pour enregistrer l'enfant. Or, à ce stade, l'inscription est payante et eux, agriculteurs, n'ont pas les moyens de payer la somme.

C'est l'une des raisons pour lesquelles, au Burkina Faso, trois personnes sur quatre n'ont pas pu aller à l'école et sont analphabètes. Jusqu'à il y a peu de temps, dans la seule région de Sanguié, 26 % des enfants inscrits à l'école élémentaire n'avaient aucun papier.

Pour cela, la Communauté de Sant'Egidio a lancé depuis plusieurs années le programme d'inscription à l'état civil BRAVO !, permettant à 35 000 enfants de la région d'être inscrits gratuitement. Il en est allé ainsi pour Marius : il y a quelques mois, il a vu arriver dans son village un groupe de juges et d'agents d'état civil qui inscrivaient gratuitement toutes les naissances.

Aujourd'hui Marius et ses frères ont enfin un certificat de naissance et peuvent continuer d'aller à l'école.

AIDEZ LES ENFANTS COMME MARIUS A AVOIR UN NOM
SOUTENEZ LE PROGRAMME BRAVO POUR L'INSCRIPTION A L'ETAT CIVIL !

Faire un don en ligne