news

L'école de la paix pour les enfants du village de tentes de Katwe en Ouganda a commencé

26 Juillet 2017 - KAMPALA, OUGANDA

L'AfriqueOugandaenfants

Partager Sur

Les Karamojong sont un peuple de pasteurs et d'agriculteurs de la région de Karamoja, dans le nord-est de l'Ouganda à la frontière avec le Kenya. L'extrême pauvreté, particulièrement répandue dans la région, est l'un des facteurs qui, ces dernières années, a conduit ce peuple à quitter les campagnes pour chercher des conditions de vie meilleures dans les villes.

A Kampala, la capitale de l'Ouganda, nombreux sont les enfants Karamojong qui vivent dans la rue ou dans les bidonvilles, des villages de tentes comme celui de Katwe, non loin du centre de la ville, peuplé d'environ 2 000 personnes dont 600 enfants. Les conditions sanitaires et d'hygiène sont extrêmement précaires, et environ 30 % des enfants sont positifs au VIH. Ils vivent généralement d'aumônes. Beaucoup d'entre eux parcourent les rues de la ville à la recherche de haricots ou d'autres produits qui peuvent tomber des camions.

La Communauté de Sant'Egidio a lancé une école de la paix pour permettre aux enfants de Katwe d'étudier et pour les aider à construire une vie meilleure loin de la rue. L'initiative a été accueillie avec grand enthousiasme par les familles Karamajong, qui, bien que vivant dans des conditions de grande pauvreté, ne cessent d'espérer en l'avenir de leurs enfants.