news

Des pas vers la paix en Casamance : le gouvernement sénégalais libère deux prisonniers du MFDC

1 Mise À Jour De 2018

Casamance
PaixSénégal

Partager Sur

Le 1er janvier, deux membres du MFDC de Salif Sadio qui étaient jusque-là aux arrêts, gardés par les forces de sécurité du gouvernement sénégalais, ont été libérés dans les environs de Bignona (Sénégal). La nouvelle a été communiquée par la Communauté de Sant'Egidio, qui conduit depuis longtemps un travail de médiation entre Dakar et le MFDC, principal mouvement politico-militaire casamançais, en conflit depuis plus de 30 ans avec les autorités du pays.

La libération, obtenue grâce à la coopération du Comité international de la Croix rouge – que la Communauté remercie pour son précieux soutien, vient en application des « mesures de confiance réciproque », un texte signé au cours des dernières négociations de paix qui se sont tenues à Sant’Egidio.

Comme suite du même accord s’est tenue, le 26 décembre dernier, dans le village de Djiro (district de Sindian-Bignona) une rencontre de représentants du MFDC avec la population, ayant pour thème le processus de paix en cours.

La Communauté de Sant'Egidio souligne qu'il s'agit là de pas significatifs sur le chemin vers une paix équitable et définitive dans la région de Casamance, au Sénégal, et renouvelle son engagement pour le dialogue entre les parties en conflit.

 Zinguinchor, le 1er janvier 2018