news

L’amour a un pouvoir qui transforme. En mémoire de Martin Luther King.

4 Avril 2018

Etats-Unis

« Dans l’amour il y a quelque chose de constructif, de créatif. Dans la haine, il y a quelque chose de destructif, qui fait pleurer. »

Partager Sur

Dans l’après-midi du 4 avril, il y a cinquante ans à Memphis, un coup de fusil mit un terme à la vie du révérend baptiste de trente-neuf ans, Martin Luther King Jr., mais pas à son rêve d’amour et de justice pour tous les hommes qui se nourrit aujourd’hui encore de ses paroles.

Tel est le dernier motif pour lequel Jésus dit « aimez vos ennemis » : l’amour a en soi un pouvoir rédempteur, c'est-à-dire un pouvoir qui, en fin de compte, transforme les individus. C’est pourquoi Jésus dit « aimez vos ennemis ». Car si vous haïssez vos ennemis, vous n’avez aucun moyen pour racheter et transformer vos ennemis. Mais si vous aimez vos ennemis, vous découvrirez qu’à la racine de tout amour se trouve le pouvoir de la rédemption. Vous devez seulement aimez les personnes et les aimer même quand elles vous maltraitent. Un voisin vous cause du tort ou vous fait quelque chose de semblable ? Continuez à le considérer comme une personne amie. Continuez à l’aimer. Ne faites rien pour le mettre dans l’embarras. Continuez à l’aimer et il ne pourra plus continuer à vous maltraiter. Oh, certes, les personnes pourront réagir de mille et une manières différentes au début. Elles réagiront amèrement car elles perdent la raison à cause de votre amour pour elles. Elles réagissent avec des sentiments de culpabilité, et quelquefois elles vous haïssent un peu plus pendant cette période de transition, mais vous, continuez à les aimer. Tel est l’amour, voyez-vous. Il rachète. C’est pourquoi Jésus dit : « aimez ». Dans l’amour il y a quelque chose de constructif, de créatif. Dans la haine, il y a quelque chose de destructif, qui fait pleurer. Ainsi donc, aimez vos ennemis ».
 

Martin Luther King Jr., sermon dans l’église de Montgomery AL, 17 novembre 1957.