news

Ouverture de couloirs humanitaires vers la Principauté d'Andorre

25 Octobre 2018 - ANDORRE

Couloirs humanitaires

Les deux premières familles, en provenance du Liban, sont arrivées ce matin

Partager Sur

Andorre a accueilli ce matin les deux premières familles de réfugiés syriens en provenance du Liban, grâce au protocole signé entre la Communauté de Sant'Egidio et la Principauté d’Andorre, pour l’ouverture de couloirs humanitaires.

Les deux familles, composées de 4 adultes et 3 enfants, habiteront à Andorre-la-Vielle et Sant-Julià de Lòria. L’accueil et l’intégration sont rendus possibles grâce à l’accord du gouvernement de la Principauté et à la générosité de paroisses, associations et de la société civile, y compris des citoyens qui ont offert leur engagement bénévole. Le projet prévoit l’arrivée d’autres réfugiés dans les prochains mois : 20 personnes sur deux ans. Un nombre modeste mais significatif pour la petite Principauté d’Andorre.

Les deux premières familles sont arrivées par un vol direct Beyrouth-Barcelone, et ont poursuivi leur voyage en minibus jusqu’à Andorre. « Nous avons échappé à la guerre et nous sommes arrivés dans un pays en paix, ont raconté les réfugiés, émus. Nous disons merci de tout cœur à Andorre, le pays qui a bien voulu nous accueillir et dans lequel s’ouvre pour nous un avenir meilleur. »

Afin de permettre l’ouverture de couloirs humanitaires, le parlement d’Andorre a dû approuver une loi de protection temporaire pour raisons humanitaires, la llei de protecció temporal i transitòria per raons humanitàries (Llei 4/2018, 22 de març). Par cette loi, un cadre législatif a été créé pour le fonctionnement des couloirs humanitaires dans un pays qui n’appartient pas à l’UE ni à l’espace Schengen.

Les premiers couloirs humanitaires ont été ouverts en Italie, en février 2016 par la Communauté de Sant'Egidio, en collaboration avec les Eglises protestantes italiennes et en accord avec le ministère de l’Intérieur et le ministère des Affaires Etrangères. Ce projet est désormais devenu un modèle en Europe, d’autres pays ont entrepris la même voie, qui conjugue solidarité et sécurité : France, Belgique, Saint-Marin, et maintenant Andorre.



Ouverture de couloirs humanitaires vers la Principauté d'Andorre
Ouverture de couloirs humanitaires vers la Principauté d'Andorre
Ouverture de couloirs humanitaires vers la Principauté d'Andorre