news

Coronavirus: lettre d'Angela Merkel à Andrea Riccardi. “Soyez en certain: l’Allemagne et l'Europe sont du côté de l'Italie; il faut faire plus". Les remerciements à la Communauté

30 Avril 2020

Partager Sur

À la suite d'une lettre que le fondateur de la Communauté de Sant’Egidio, Andrea Riccardi, avait adressée à Angela Merkel sur les graves conséquences, tant sociales qu'économiques, de la crise produite par l'épidémie du coronavirus en Italie, et sur la nécessité d'une forte solidarité à l'égard de ce pays, la chancelière allemande a envoyé cette réponse:

“Je vous remercie vivement pour votre lettre dans laquelle vous me décrivez les graves conséquences de la pandémie du Covid en Italie. Cette pandémie représente un défi sans précédent, à l'échelle mondiale, en Europe et pour chaque pays. En Allemagne, nous avons suivi avec grande implication les développements survenus ces dernières semaines en Italie. Nous sommes conscients de la situation difficile dans laquelle votre pays se trouve actuellement.
Il faut davantage encore rendre hommage à l'engagement de la Communauté de Sant'Egidio et à ses nombreux bénévoles. Vous vous engagez dans l'aide précieuse aux personnes qui vont particulièrement mal et qui ont besoin d'un soutien fort. Je vous remercie beaucoup pour tout cela.
Soyez en certain: l'Allemagne et l'Europe sont avec force du côté de l'Italie. Plusieurs hôpitaux allemands ont accueilli des patients italiens. Le gouvernement fédéral a envoyé des aides sanitaires à l'Italie. En même temps, nous savons qu'en considération des conséquences économiques de la pandémie, il sera nécessaire de faire plus et, en cela aussi, nous sommes prêts à agir dans l'esprit de la solidarité européenne. L'accord de l'eurogroupe sur un ensemble de mesures pris le 9 avril dernier le montre clairement.
Pour votre travail important, je vous souhaite à vous et à tous ceux qui sont engagés dans la Communauté de Sant'Egidio, beaucoup de force, de résilience et de succès”.