news

Il y a quatre ans, le martyre du père Jacques Hamel, homme de dialogue, de paix et de fraternité. Entretien avec le père Angelo Romano

26 Juillet 2020

Martyrs
Jacques Hamel

Son bréviaire est conservé dans la basilique Saint-Barthélemy

Partager Sur

Le père Jacques Hamel, 86 ans, était prêtre auxiliaire de la paroisse de Saint-Etienne-du Rouvray et aidait le père Auguste Moanda-Phauati dans la gestion de la communauté. Le 26 juillet il était tué dans son église, à Saint-Etienne-du Rouvray, par deux jeunes adhérant au terrorisme de matrice islamiste. Son bréviaire est conservé dans l'église Saint-Barthélemy sur l'île Tibhérine à Rome, mémorial des nouveaux martyrs.

Le pape François, peu après son assassinat, a voulu ouvrir son procès en béatification, car "c'est un martyr, et tous les martyrs sont bienheureux". C'est ainsi qu'il s'est exprimé dans l'homélie de la messe de suffrage célébrée dans la maison Sainte-Marthe le 14 septembre 2016, fête de l'Exaltation de la Croix, en présence des membres de la famille du prêtre et des pèlerins arrivés de Normandie avec l'évêque de Rouen, Mgr Dominique Lebrun.

 

Le Père Hamel, pris pour cible car homme de dialogue

"Le meurtre barbare du Père Hamel est l'acte par lequel on peut comprendre l'importance de son oeuvre". Le père Angelo Romano, recteur de la basilique Saint-Barthélemy-en-l'île, l'église de Rome confiée à la Communauté de Sant'Egidio et dédiée aux "nouveaux martyrs", qui conserve le bréviaire du père Hamel, nous raconte l'histoire de ce prêtre. "Le père Hamel - analyse le père Romano - avait été pris pour cible car c'était un homme de dialogue, un homme de paix, un homme de fraternité, également avec la communauté musulmane de Saint-Etienne-du-Rouvray. Comme toujours, la haine du terrorisme vise d'abord les personnes qui jettent des ponts, comme ce fut le cas en Syrie, quand les premiers à être enlevés - dont nous n'avons ensuite plus eu de nouvelles - furent deux évêques, le grec-orthodoxe d'Alep Paul Yazigi, et le syriaque Mar Gregorios Ibrahim, qui étaient particulièrement engagés dans le dialogue entre les communautés religieuses du pays. La mort du père Hamel, d'une certaine manière, a souligné encore davantage l'importance de ce qu'il était en train de réaliser ainsi que la beauté de cette figure de prêtre".

Continuer à lire sur Vatican News

Pour en savoir plus sur le bréviaire du père Hamel (site du Mémorial des nouveaux martyrs) » 

[ Francesca Sabatinelli ]

Traduction de la rédaction