news

A Lesbos, en pèlerinage au Lifejacket Graveyard, le "cimetière des gilets de sauvetage"

15 Août 2020 - PRÉFECTURE DE LESBOS, GRÈCE

réfugiés#santegidiosummerLesbos

Partager Sur

Une croix faite avec le bois des barques ayant fait naufrage sur les côtes de Lesbos a accompagné le pèlerinage silencieux d'une délégation de la Communauté de Sant'Egidio au lieu où sont jetés les gilets de sauvetage et les canots pneumatiques des voyages vers l'Europe. Les pauvres objets personnels (vestes coupe-vent, biberons, radios de poche) déposés en ce "non-lieu" racontent tant d'injustices et de souffrance, un lieu qui n'a même pas de nom et est génériquement indiqué comme le "Lifejacket Graveyard": un symbole évident de la fermeture de l'Europe et de cette "culture du rebut" dont parle le pape François.

Ont pris part à ce pèlerinage 30 volontaires provenant de l'Italie, de la Pologne, de l'Espagne et de la Hongrie, étant ces jours-ci sur l'île grecque: réfugiés afghans, syriens ou de divers pays africains, connaissant bien ce bref et très dangereux bras de mer séparant la Turquie de la Grèce, dans lequel ont perdu la vie leurs frères, leurs soeurs, leurs amis.

Après la prière de la croix et l'invocation de la protection de Marie sur la vie de tous les migrants, a été déposé un bouquet de fleurs en mémoire des victimes.



A Lesbos, en pèlerinage au Lifejacket Graveyard, le
A Lesbos, en pèlerinage au Lifejacket Graveyard, le
A Lesbos, en pèlerinage au Lifejacket Graveyard, le
A Lesbos, en pèlerinage au Lifejacket Graveyard, le
A Lesbos, en pèlerinage au Lifejacket Graveyard, le
A Lesbos, en pèlerinage au Lifejacket Graveyard, le
A Lesbos, en pèlerinage au Lifejacket Graveyard, le
A Lesbos, en pèlerinage au Lifejacket Graveyard, le
A Lesbos, en pèlerinage au Lifejacket Graveyard, le