news

Saint Gilles abbé dans l'art: le doux visage d'un ami des sans défense et de la Parole de Dieu

1 Septembre 2021

Sant'Egidio

Partager Sur

Le culte lié à Saint Gilles, saint des causes difficiles et protecteur des faibles, a assumé une dimension européenne du Xe au XIIe siècle. Du saint se trouvent diverses représentations, en particulier dans l'art flamand, mais pas seulement, comme on peut le voir à travers les représentations ci-jointes. Gilles est représenté aux côtés de la biche persécutée par la flèche du roi, que le saint protège avec sa main. Dans l'iconographie, comme sur la toile conservée dans l'église de Sant'Egidio à Rome, le saint est représenté avec la bible en main, blessé par la flèche, comme à indiquer le lien entre la Parole de Dieu et la défense des plus faibles.

 



Saint Gilles abbé dans l'art

Sant'Egidio abate con la cerva di Cristoforo Roncalli detto il Pomarancio (Pomarance, 1553 – Roma, 1626)
Sant'Egidio, icona etiope
Sant’Egidio con la cerva, Cristoforo Roncalli, riproduzione in legno intarsiato
Saint Gilles
Maestro di Sant'Egidio, Sant'Egidio e la cerva, 1500 ca.
Hans Memling, Trittico Moreel, 1484 (dettaglio)
Hieronymus Bosch, Trittico degli eremiti, 1493 ca.
Sant'Egidio da Nîmes come eremita, Raphaël Sadeler, 1594. Rijks Museum di Amsterdam
Vita di Sant'Egidio, Museo Diocesano di Orte
Sant'Egidio abate con la cerva di Cristoforo Roncalli detto il Pomarancio (Pomarance, 1553 – Roma, 1626). Dipinto conservato nella chiesa di Sant'Egidio a Roma
Saint Gilles
Saint Gilles
Saint Gilles
La morte di Sant’Egidio, Thomas de Coloswar, 1427
1° settembre, Sant’Egidio abate, Giovanni Wenzel (incisione), 1847
Anonimo tedesco. Pushkin Museum, Mosca
Kirche St. Rupert in Weißpriach, Austria