news

Vers l'abolition de la peine de mort au Kazakhstan. Marco Impagliazzo: "Satisfaction pour ce pas en avant décisif"

24 Septembre 2020

Peine de mort

Communiqué de presse

Partager Sur

"Je présente tous mes voeux au Kazakhstan pour le pas en avant décisif accompli vers l'abolition de la peine de mort". C'est avec ces paroles que le président de la Communauté de Sant'Egidio, Marco Impagliazzo, a exprimé sa satisfaction quant à la décision - annoncée en vidéoconférence par le président Kassym Jomart Tokayev lors de la session générale des Nations Unies - d'adhérer au second protocole du Pacte international sur les droits civils et politiques. Avec cette signature le pays asiatique abolit de fait la peine capitale, suite à un moratoire ayant duré 17 ans, en attente de l'effacer définitivement, par une loi à cet effet, de sa législation.

"Sant'Egidio, qui a accompagné depuis 2006 le Kazakhstan vers l'abolition, à travers la participation de certains de ses représentants, dont Tokayev lui-même au moment où il était président du Sénat, à des rencontres internationales sur le thème de la justice et de la paix - continue Impagliazzo - s'engage à soutenir ce processus également à l'avenir, et à continuer son travail pour libérer le monde de la peine capitale".

 

Photo: UN Photo/Eskinder Debebe



Vers l'abolition de la peine de mort au Kazakhstan. Marco Impagliazzo:
Vers l'abolition de la peine de mort au Kazakhstan. Marco Impagliazzo: