news

Relance du processus de paix au Soudan du Sud avec les pourparlers de Sant'Egidio: l'engagement pour le dialogue entre les parties et un nouvel accord prévoyant un cessez-le-feu

14 Octobre 2020 - ROME, ITALIE

Paix
Soudan du Sud

La vidéo de la conférence de presse

Partager Sur

Ce matin s'est tenue, dans la Salle de la paix de Sant'Egidio, une conférence de presse pour illustrer les résultats des pourparlers qui se sont tenus ces derniers jours à Rome, entre les délégations du gouvernement du Soudan du Sud et de l'opposition, avec l'objectif de faire progresser la paix dans le pays.

(ANSA 14 octobre): Un nouvel engagement des deux parties en guerre au Soudan du Sud pour faire taire les armes et renouveler l'espoir qu'arrive la paix. Médiatrice de la rencontre qui s'est tenue à Rome, la Communauté de Sant'Egidio organisera également les deux prochains rendez-vous traitant de questions militaires et politiques, prévus dans la capitale italienne respectivement du 9 au 12 novembre et le 30 du même mois au siège de la Communauté.

Avec le premier, qui prévoit la rencontre des commandants militaires, sera garantie à l'opposition de participer au monitorage relatif au cessez-le-feu, tandis qu'avec le second les parties chercheront à aboutir à la signature d'une déclaration de principe de nature politique. Des thèmes importants seront abordés, tels que le fédéralisme, la Constitution, la sécurité, l'attribution des terres et la réconciliation.

A la conférence de presse qui s'est tenue aujourd'hui au siège de la Communauté de Sant'Egidio à Rome, le Secrétaire général Paolo Impagliazzo était accompagné du délégué du gouverment du Soudan du Sud, Benjamin Barnaba, et du général Thomas Cirillo Swaka, leader du Mouvement d'opposition du Soudan du Sud (Ssoma), coalition des forces qui n'ont pas adhéré aux accords de paix d'Addis Abeba en 2018.

"Aujourd'hui il a été possible de rétablir la confiance entre les parties après la "pause" imposée par la pandémie, qui a malheureusement signifié la reprise des affrontements", a affirmé M. Impagliazzo, faisant référence aux négociations de janvier et de février de cette année relatifs au cessez-le-feu. M. Impagliazzo a également remercié les observateurs internationaux présents à la rencontre.

Le délégué du gouvernement du Soudan du Sud a rappelé les paroles du pape François, qui a invité les parties en guerre du pays à se concentrer "sur ce qui unit et non sur ce qui divise". M. Barnaba a en outre exprimé sa "profonde gratitude envers la Communauté de Sant'Egidio, qui a facilité la rencontre, réaffirmant "l'intérêt de parvenir à la stabilité et à la paix pour trouver une solution aux souffrances du peuple", et indiquant le "dialogue" comme "unique chemin possible".

Pour sa part, le général responsable de la SSOMA a assuré que les forces de l'opposition "s'engagent à continuer à dialoguer avec le gouvernement pour trouver une solution au conflit dans la région". "Pendant les pourparlers, plusieurs discussions ont été fructueuses", a-t-il ajouté, remerciant tous les partenaires oeuvrant pour la paix (ANSA). 

VIDEO de la conférence de presse (en anglais et en italien)



Relance du processus de paix au Soudan du Sud avec les pourparlers de Sant'Egidio: l'engagement pour le dialogue entre les parties et un nouvel accord prévoyant un cessez-le-feu
Relance du processus de paix au Soudan du Sud avec les pourparlers de Sant'Egidio: l'engagement pour le dialogue entre les parties et un nouvel accord prévoyant un cessez-le-feu
Relance du processus de paix au Soudan du Sud avec les pourparlers de Sant'Egidio: l'engagement pour le dialogue entre les parties et un nouvel accord prévoyant un cessez-le-feu