news

Appel de Sant'Egidio pour les sans-abris : déjà 7 morts à Rome à cause du grand froid. Il faut ouvrir des lieux d'hébergements. Collecte de couvertures et de vêtements chauds

9 Janvier 2021

Sans domicile fixeGrand froid
Covid-19

Partager Sur

Appel à l'ouverture immédiate de bâtiments publics et des hôtels actuellement fermés en raison de la Covid-19 - Collecte extraordinaire de couvertures et de vêtements, pour protéger du grand froid qui aggrave à l'isolement créé par la pandémie.

Depuis le début du mois de novembre, pas moins de sept sans-abri sont morts dans la rue, rien qu’à Rome. Le dernier, Mario âgé de 58 ans, le 6 janvier, est décédé près de la gare Termini, juste en face d'un hôtel fermé en raison de la crise de Covid. Un chiffre inacceptable pour la capitale italienne, qui met directement en cause les institutions, non seulement pour les mois passés, mais pour l'avenir immédiat. Aussi parce que l'hiver, cette année, arrive au cœur d'une pandémie non résolue qui a aggravé la condition de ceux qui vivent dans la rue, accentuant leur isolement. Face au froid - qui, en cette saison, ne peut certainement pas être considéré comme une exception - il est nécessaire d'agir rapidement, en contournant la bureaucratie ordinaire, coupable, qui distribue l'aide au compte-gouttes.

Pensez qu'aux 800 lits proposés tout au long de l'année, la municipalité de Rome n'a réussi jusqu'à présent à en ajouter que quelques dizaines pour l'hiver, alors que la Communauté, Caritas et d'autres associations accueillent au total 1 700 personnes, soit deux fois plus. Pour les quelque 3 000 sans-abri de Rome qui passent encore la nuit à l'extérieur, Sant'Egidio demande aux institutions - avec un plan coordonné par la préfecture - la mise à disposition immédiate de bâtiments et de locaux prêts pour être utiliés, appartenant à la municipalité ou à l'État, ainsi que d'hôtels et d'autres structures actuellement fermés en raison du Covid-19 - avec également la mise à disposition d’allocations spéciales pour les propriétaires - et, plus généralement, une synergie avec la société civile qui, ces derniers mois, a fait preuve de générosité en aidant les personnes les plus fragiles.

Sant'Egidio - qui, en plus de ses services d'accueil ordinaires, a également ouvert l'église de San Callisto au Trastevere pour l'hébergement de nuit et lancé plusieurs projets (dont "Housing First" et "Riparto da casa") pour fournir un logement aux personnes fragiles et sans abri - se demande pourquoi les institutions ne peuvent pas faire de même.

La Communauté lance également un appel dans tout le pays pour une collecte extraordinaire de matériel pour les personnes vivant dans la rue.

À Rome et dans de nombreuses villes européennes, il est possible de participer aux initiatives de la Communauté, soit en apportant des couvertures, des sacs de couchage et des vêtements chauds aux centres de collecte, soit en se joignant personnellement aux distributions prévues.