news

Au Malawi, le programme DREAM lutte contre la pandémie de « Covid-19 »

1 Février 2021 - BLANTYRE, MALAWI

Dream
Le Malawi

Partager Sur

Le Malawi, comme d'autres pays d'Afrique subsaharienne, est confronté à une crise sanitaire majeure en raison de la recrudescence des contaminations et des décès causés par la Covid-19. 

En 2020, l'impact du virus a été maintenu sous contrôle, mais en ces premiers mois de 2021, la situation devient dramatique. Parmi les principales causes de la propagation de l’épidémie, il y a probablement le retour de nombreux émigrés d'Afrique du Sud qui ont perdu leur emploi et la plus grande contagiosité des variantes du virus, dont précisément la variante dite sud-africaine.

En 2020, moins de 200 personnes sont mortes avec un diagnostic confirmé de Covid-19, tandis qu’au premier mois de 2021, nous sommes à plus de 550 décès totaux et environ 800 nouvelles contaminations par jour. Il y a quelques semaines, la mort, le même jour, de deux ministres en exercice, tous deux infectés par la Covid-19, a fait grand bruit. Un certain nombre de prêtres sont également décédés et certaines paroisses et entreprises sont devenues des foyers d'infection.

La lutte contre la pandémie est rendue difficile par la faiblesse des infrastructures sanitaires du pays et le manque de tests et de personnel qualifié pour les traiter.

Les centres et laboratoires de DREAM sont à la pointe de la lutte contre la pandémie depuis février 2020. Formation sur l’épidémie de Covid-19, campagnes de sensibilisation, mise à disposition immédiate d'équipements de protection individuelle et adoption de stratégies pour prévenir la propagation de l'infection sont les activités mises en œuvre par DREAM plusieurs semaines avant la confirmation du premier cas au Malawi.

Les laboratoires de biologie moléculaire de DREAM ont été parmi les premiers à diagnostiquer la Covid et continuent à traiter plus de 20 % des prélèvements effectués dans le pays. Au centre DREAM de Blantyre, un pôle aété ouvert pour effectuer des prélèvements sur les personnes suspectées d'infection. Dans ce contexte, la ministre de la santé du Malawi, Khumbize Kandodo Chiponda, a décidé de visiter le centre DREAM Elard Alumando de Blantyre le 26 janvier, accompagné d'une délégation de ses collaborateurs. La ministre a rencontré le personnel, a visité les locaux, y compris les deux cliniques nouvellement construites consacrées à la prise en charge des patients souffrant de maladies neurologiques et de troubles auditifs. À la fin de la visite, elle a eu une réunion d'information avec certains des responsables cliniques et administratifs des différents services. La ministre les a remerciés pour le soutien que DREAM apporte au pays depuis près de vingt ans, non seulement pour le traitement du VIH SIDA mais aussi pour de nombreuses maladies non transmissibles, et elle s’est dite surprise par la qualité des structures et le niveau de compétence et de professionnalisme du personnel malawite qui gère DREAM.

L'alliance entre Africains et Européens est une ancienne intuition de Sant'Egidio et le défi de cette nouvelle pandémie montre une fois de plus que nous ne pouvons pas nous sauver tous seuls. La création d'infrastructures et la formation de personnel qualifié ont donné des outils supplémentaires pour faire valoir le droit à la santé en ce moment dramatique de la pandémie. Traiter les Africains, prévenir la propagation de Covid-19, œuvrer pour l'accès universel au vaccin, même en Afrique, tout en étant éthiquement correct, signifie traiterréellement tout le monde, travailler pour la santé mondiale et prévenir la propagation éventuelle de virus mutants qui mettent en danger la santé de chacun dans toutes les régions du monde.

 



Au Malawi, le programme DREAM lutte contre la pandémie de « Covid-19 »
Au Malawi, le programme DREAM lutte contre la pandémie de « Covid-19 »
Au Malawi, le programme DREAM lutte contre la pandémie de « Covid-19 »
Au Malawi, le programme DREAM lutte contre la pandémie de « Covid-19 »