news

Personnes âgées : vive préoccupation quant à la légalisation de l'euthanasie active en Espagne. Appel de Sant'Egidio pour garantir le droit aux soins et à la vie

26 Mars 2021 - ESPAGNE

PERSONNES ÂGÉESL'euthanasie

Partager Sur

L'Espagne est devenue le sixième pays au monde à légaliser l'euthanasie active. La Communauté de Sant'Egidio exprime sa crainte et sa préoccupation quant aux résultats qu'une telle légalisation pourrait avoir sur la vie des plus faibles, des personnes âgées, des personnes handicapées, des pauvres ou des malades.

L'euthanasie est le trait d'une société utilitariste qui préfère tirer des raccourcis dramatiques pour ne pas poser le problème de l'accompagnement des plus fragiles.

En fait, l'accent est mis sur la nécessité de supprimer la douleur de la dernière épreuve, mais très peu est fait pour éviter de laisser quelqu'un abandonné et désespéré. En outre, plus de 60 % des patients continuent de mourir dans la douleur parce que les soins palliatifs n'ont pas été développés.

Nous vivons à une époque où nous devrions parler et réfléchir à la manière de mieux protéger la vie, et non à la manière de réglementer la mort.

La pandémie nous donne chaque jour des nouvelles des victimes de la Covid-19 : des milliers de deuils ont affecté les familles espagnoles.

C'est un drame qui a particulièrement touché les personnes âgées : plus de 30 000 personnes sont mortes dans les maisons de retraite espagnoles, souvent par négligence et faute d'accès à des soins adéquats.

La Communauté de Sant'Egidio a lancé l'appel "Pas d'avenir sans aînés" pour mettre en avant le droit universel aux soins contre un "système de santé sélectif".

Le désespoir et la souffrance des personnes âgées qui ont subi la pandémie en première ligne lancent un cri pour la vie, ils sont une demande de compagnie et d'aide, ils expriment le désir de guérison et d'avenir.

Grâce au travail quotidien de Sant'Egidio en faveur des personnes âgées les plus seules, les plus pauvres et les plus malades, nous avons découvert que la vie peut être humanisée même lorsque la maladie, la douleur ou la peur de la mort la rendent moins désirable.

Nous pensons que c'est le moment de dire aux personnes âgées qui ont l'impression de vieillir seules et de manière inhumaine que nous voulons les entourer de compagnie, de tendresse et d'amour, car elles ont besoin de plus et non de moins de protection.

En ce sens, la Communauté de Sant'Egidio propose à tous les partis politiques espagnols d'envisager de toute urgence un changement du modèle de soins et d'attention aux personnes âgées qui leur permette de rester chez elles. Il est nécessaire de dépasser le système actuel qui a comme colonne vertébrale le placement des personnes âgées dans établissements pour passer à un système qui fournit des soins aux personnes âgées à domicile, avec une assistance qui intègre les aspects sociaux et sanitaires.

Aidons les personnes âgées et toutes les personnes les plus fragiles à ne pas mourir, mais à vivre !