news

En Afrique, le programme DREAM soutient la campagne de vaccination ainsi qu'un accès équitable aux soins

1 Avril 2021

Dream
SantéCovid-19

Partager Sur

La pandémie, depuis un an, a porté atteinte aux systèmes sanitaires du monde entier, notamment à ceux qui sont fragiles ou en construction. En Afrique, la crise sanitaire est affrontée par DREAM, un programme de santé de la Communauté de Sant'Egidio, poursuivant les mêmes objectifs que d'habitude: qualité et accès équitable aux soins.

En Afrique, la présence du virus SARS-CoV-2 a été confirmée le 14 février 2020. Le premier cas a été identifié en Egypte et, en Afrique subsaharienne, au Nigéria.
Plus de 4 millions de cas ont été signalés et plus de 100 000 décès ont été attestés sur tout le continent, dont plus de la moitié en Afrique subsaharienne.

La carence de services de santé, de personnel formé, de ressources et de données provoquent de grandes difficultés dans le contrôle et la gestion de la transmission du virus.

Dès le début, le programme DREAM de la Communauté de Sant'Egidio a activé dans ses laboratoires le screening et le diagnostic du Covid-19, outre les services de santé de base pour les personnes porteuses du VIH ou affectées par d'autres pathologies.

Le manque initial de matériel et la nouvelle charge de travail sont des difficultés que la Communauté de Sant'Egidio a réussi à dépasser en peu de temps, en répondant de manière rapide et efficace à la crise, dans les lieux où elle est présente, dans dix pays africains. Le programme a bénéficié de l'expérience acquise dans la lutte contre le VIH, la tuberculose et l'Ebola.

En collaboration avec les gouvernements africains, les centres sont devenus des points de référence dans la lutte contre le virus, organisés pour le screening quotidien des patients et les vaccinations, et engagés dans la formation du personnel sanitaire et dans la sensibilisation de la population, pour mettre de côté les préjugés et les fake news qui depuis toujours, également dans la lutte contre les maladies endémiques, entravent la prévention et les soins.

Ces signes de solidarité sont nés à la suite des enseignements tirés de cette période.  «Personne ne se sauve seul face à cette épidémie, que cela nous plaise ou non. Il sera nécessaire d'en tenir compte et de travailler ensemble afin que le droit à la santé soit réellement un droit pour tous; afin que tous puissent vivre mieux», a déclaré Paola Germano, coordinatrice du programme.

DREAM, qui a obtenu des certifications de qualité de haut niveau, poursuit son travail, convaincu que des soins efficaces ne peuvent être garantis à tous qu'avec de hauts niveaux de prestation et de standards scientifiques, avec comme objectif d'en assurer l'accès à une part de la population toujours plus grande. L'accès équitable aux tests et aux vaccins est un nouveau défi, autour duquel relancer le "rêve" de DREAM de donner une structure aux systèmes de santé africains.

SOUTIENS LE PROGRAMME DREAM »