news

Le programme BRAVO ! présente les résultats du travail effectué au Burkina Faso de 2018 à 2021

7 Mai 2021 - BURKINA FASO

BRAVO
Burkina Faso

Partager Sur

Le programme BRAVO ! de la Communauté de Sant'Egidio a été lancé en 2018 pour lutter contre le phénomène des "enfants invisibles" dans 38 communes de la région Centre-Ouest du Burkina Faso, à travers l'enregistrement des naissances à l'état civil, grâce au soutien de la Province autonome de Trente (Italie) et de l'Agence italienne de Coopération pour le développement.

Au cours de ces années, la naissance de plus de 84 000 nouveau-nés et plus de 20 000 enfants de plus de 5 ans ont été enregistrées grâce aux 222 bureaux d'enregistrement créés dans les centres de santé par le programme BRAVO ! L'enregistrement des naissances est un problème mondial : sur les 125 millions d'enfants qui naissent chaque année dans le monde, 48 millions ne sont pas enregistrés à la naissance. Dans la région du Centre-Ouest du Burkina Faso, avant le début du projet, seul 62% des enfants âgés de 0 à 4 ans avaient un certificat de naissance. La plupart du temps, les enregistrements se faisaient par le biais d'une procédure tardive, payante, qui exposait les enfants au risque d'exploitation, de trafic et d'abus.

Sur la base de ce constat, le programme BRAVO ! a pu faciliter l'enregistrement des enfants scolarisés en favorisant à la fois l'enregistrement des nouveau-nés dès la naissance et les enregistrements tardifs des enfants scolarisés dans les écoles primaires.

"La distance est l'un des principaux problèmes pour lesquels les familles n'enregistrent pas leurs enfants", déclare Colette Guiebré de Sant'Egidio, responsable nationale du programme BRAVO !, soulignant l'importance de créer des bureaux d'enregistrement dans les centres de santé des villages, facilement accessibles pour les familles.

Ces dernières années, le projet a prévu la formation d’officiers d'état civil, mais aussi d'infirmières et d'agents de santé, afin qu'ils puissent conseiller et orienter les familles vers les services d’état civil. Ces interventions ont permis d'atteindre et d'enregistrer 71% des nouveau-nés dès le moment de la naissance. Cela a contribué à réduire le phénomène des "enfants invisibles", l'une des principales causes de la traite des êtres humains et de l'exploitation des enfants.

 
 


Le programme BRAVO ! présente les résultats du travail effectué au Burkina Faso de 2018 à 2021
Le programme BRAVO ! présente les résultats du travail effectué au Burkina Faso de 2018 à 2021
Le programme BRAVO ! présente les résultats du travail effectué au Burkina Faso de 2018 à 2021