news

"Un nouveau départ est possible, mais ensemble seulement!" L'assemblée inaugurale de #FraternityForFuture. Photos, Textes, Vidéos

6 Octobre 2021 - ROME, ITALIE

Prière pour la Paix
Dialogue interreligieux#FraternityForFuture

Un arc-en-ciel de paix se déploie depuis le Centre de congrès La Nuvola

Partager Sur

Un arc-en-ciel de paix se déploie depuis la Nuvola dell'Eur à Rome : c'est le monde nouveau et post-pandémique que les leaders de toutes les religions, réunis pour la rencontre interreligieuse "Peuples frères, Terre d'avenir", sont appelés à construire. C'est en effet l'invitation de Marco Impagliazzo, président de la Communauté de Sant'Egidio, auquel s'associe Bartholomée Ier, patriarche œcuménique de Constantinople, pour qui le Covid-19 " a rendu plus évident le fait que tous les peuples de la terre appartiennent à l'unique famille humaine " ; Les dirigeants politiques, les chefs religieux et l'humanité tout entière doivent donc saisir l'occasion offerte par ce moment de changement pour "construire l'avenir sur le roc et non sur le sable", a souligné Justin Welby, archevêque de Canterbury et primat de l'Église d'Angleterre. La tolérance est l'avenir, a affirmé Nahyan bin Mubarak Al Nahyan, titulaire du premier et unique ministère de la tolérance et de la coexistence au monde, créé par les Émirats arabes unis. "Nous nous engageons à travailler avec tous les individus et toutes les nations, a-t-il déclaré, afin de garantir un respect et une compassion véritables pour la dignité de chaque être humain et de préserver les droits humains fondamentaux pour tous."

Le mot clé pour comprendre comment nous devons construire demain est "ensemble". Un mot qui n'exprime pas seulement une invitation au partage, mais qui fait aussi référence à une alliance avec les générations futures" - a fait écho à sa collègue italienne Luciana Lamorgese, ministre de l'Intérieur, qui a également rappelé l'expérience des couloirs humanitaires et la collaboration avec la Communauté de Sant'Egidio.

À la fin de l'assemblée d'ouverture, Marco Impagliazzo, saluant les délégations des religions du monde, a déclaré : "Ce que nous avons entendu de la part de la grande sagesse des différentes traditions religieuses, comme nous l'a dit Sa Sainteté Bartholomée, "un nouveau départ n'est possible qu'ensemble" et nous sommes tellement d'accord avec ces mots, parce que nous avons tous vécu cette expérience nouvelle et douloureuse, globale, mais comme nous l'a rappelé le rabbin Pinchas, elle ne nous a pas fait tomber, elle n'a pas mis fin au monde. Une grande présence est devant nous si nous parvenons à repenser le monde, avec de nouveaux critères sur de nouveaux chemins, si nous repensons le monde en tant que communauté. Une communauté qui démontre chaque jour la nécessité d'être ensemble, surtout à partir de la souffrance de tant de personnes qui sont écartées, invisibles, marginalisées dans ce monde qui est le nôtre. L'appartenance commune qui s'est manifestée aujourd'hui dans toute sa grandeur et sa nouveauté, pour la grande joie de se rencontrer en personne".

 

Retrouver les textes des intervenants

Galerie de photos