news

Avant de partir pour la Grèce et pour Chypre, le pape François a salué un groupe de migrants accueilli par la Communauté. Certains d'entre eux étaient arrivés de Lesbos en Italie sur un vol papal

2 Décembre 2021 - CITÉ DU VATICAN, CITÉ DU VATICAN

Pape FrançoisCouloirs humanitaires

Partager Sur

Ce matin, avant de quitter la Maison Sainte Marthe pour son voyage apostolique à Chypre et en Grèce, le pape François a salué 12 réfugiés accompagnés de l'Aumônier de sa Sainteté, le cardinal Konrad Krajewski. Les migrants, qui vivent actuellement en Italie, sont originaires de Syrie, du Congo, de Somalie et d'Afghanistan. Ils sont passés par le camp de Lesbos ces dernières années et ont été accueillis à leur arrivée par la Communauté de Sant'Egidio. Parmi eux, certains étaient venus avec le pape dans l'avion papal en 2016.

Parmi eux, Qutaiba, un ingénieur pétrolier arrivé de Lesbos avec le pape François en 2016, rejoint ensuite par sa femme et son jeune fils de Syrie ; Noor Bibi et son mari d'Afghanistan ; Chantal, une Congolaise avec ses trois enfants du camp de réfugiés de Lesbos ; et une famille somalienne avec une mère en fauteuil roulant et ses trois enfants qui ont été transportés par bateau depuis la Turquie également vers l'île de Lesbos.



Avant de partir pour la Grèce et pour Chypre, le pape François a salué un groupe de migrants accueilli par la Communauté. Certains d'entre eux étaient arrivés de Lesbos en Italie sur un vol papal
Avant de partir pour la Grèce et pour Chypre, le pape François a salué un groupe de migrants accueilli par la Communauté. Certains d'entre eux étaient arrivés de Lesbos en Italie sur un vol papal
Avant de partir pour la Grèce et pour Chypre, le pape François a salué un groupe de migrants accueilli par la Communauté. Certains d'entre eux étaient arrivés de Lesbos en Italie sur un vol papal