news

La Mémoire de Modesta rejoint l’Afrique: à Adjumani en Ouganda sa mémoire est liée à celle des jeunes sans-abri

1 Février 2022 - ADJUMANI, OUGANDA

L'AfriqueModesta Valenti

Partager Sur

En Ouganda (Adjumani) - La Communauté de Sant'Egidio s’est réunie pour une liturgie à la mémoire de Lawrence et de Sire, deux jeunes qui vivaient dans la rue à Kampala et qui sont morts à cause des conditions difficiles de la vie.

Leurs noms ont été posés près de l'autel de l’église, avec celui de Modesta Valenti – une personne âgée de 71 ans, sans domicile fixe, qui vivait à proximité de la gare Termini, où elle se réfugiait la nuit pour dormir et qui est morte il y a 39 ans, à la gare Termini, parce qu'étant sale, l’ambulance a refusé de l’amener à l’hôpital. Sa mort a profondément marqué l’amitié de la Communauté de Sant’Egidio avec les personnes sans domicile fixe. Pour cela, à l’occasion de l’anniversaire de sa disparition, on fait mémoire lors de la liturgie de tous les amis de la rue qui ont perdu la vie et dont la Communauté s'est faite proche ; rappelle chacun par son nom.

De nombreuses personnes ont participé à la liturgie avec quelques amis sans-abri de la Communauté.



La Mémoire de Modesta rejoint l’Afrique: à Adjumani en Ouganda sa mémoire est liée à celle des jeunes sans-abri
La Mémoire de Modesta rejoint l’Afrique: à Adjumani en Ouganda sa mémoire est liée à celle des jeunes sans-abri
La Mémoire de Modesta rejoint l’Afrique: à Adjumani en Ouganda sa mémoire est liée à celle des jeunes sans-abri